Couverture Les cinq cents millions de la Bégum

Les cinq cents millions de la Bégum

(1879)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 4
  5. 20
  6. 48
  7. 63
  8. 35
  9. 14
  10. 7
  • 194
  • 13
  • 60
  • 2

Une ville consacrée par un savant au respect de l'hygiène et des progrès de la science et une cité de l'acier où tout s'organise autour des armes.

Match des critiques : les meilleurs avis Les cinq cents millions de la Bégum
VS
Lecture-détente

Je suis tombé totalement par hasard sur Les cinq cents millions de la Bégum et me suis mis à le lire entre des ouvrages plus conséquents, imposés par mes devoirs lycéens. Loin d'être un coup de cœur absolu, j'ai trouvé cette lecture très divertissante et rafraîchissante. D'une part l’organisation du livre en petits chapitres d'une dizaine de pages, qui je crois vient du fait qu'il était d'abord publié dans les journaux de l'époque, est vraiment agréable pour ceux qui lisent de...

6
Critique de Les cinq cents millions de la Bégum par Alligator

déc 2006: Ai très peu goûté cette oeuvre belliqueuse et assoiffée de vindicte anti-allemande très fin XIXe. Et quelque peu crétine. Quelque part cela montre bien le danger d'un positivisme outrancier. Verne expose là l'espèce de vertige devant l'ange technique, à la fois prometteur du bonheur terrestre et le démon autodestructeur à grande échelle qui exerce par fourberie une trahison envers l'humanité. Je schématise mais en gros c'est qu'on peut lire avec le recul de l'histoire. A l'époque,... Lire la critique de Les cinq cents millions de la Bégum

3

PostsLes cinq cents millions de la Bégum

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (7)

Les cinq cents millions de la Bégum
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La Germanophobie ! Yeaah !

Les cinq cents millions de la Bégum est un roman qualifié "d'anticipation" mais aussi,et surtout (d’après Wikipedia ) d'espionnage,paru en 1879 et écrit par Jules Verne.Verne c'est un peu l'écrivain qui a jeté,avec Herbert G. Wells,les bases de la science-fiction et,par chance,ce gaillard ci est Français ! Ses écrits sont regroupés au sein des Voyages extraordinaires,une série dense... Lire l'avis à propos de Les cinq cents millions de la Bégum

2
Avatar Doritos
8
Doritos ·
Le Corbusier, sors de ce corps

Un énorme héritage est partagé entre un médecin français et un chimiste allemand. Le français décide de construire une ville idéale, cité jardin communautaire qu'on dirait sortie de l'atelier de Le Corbusier. L'allemand, fervent défenseur de la supériorité de la race saxonne sur la latine voue à cette dernière une haine obsessionnelle et décide de contrer par tout moyen le projet du français.... Lire la critique de Les cinq cents millions de la Bégum

Avatar rivax
8
rivax ·
Franceville VS Stahlstadt

Pas le plus connu des Jules Verne, à tord : Les cinq cents millions de la Bégum est pourtant un de ses romans les plus originaux, peut-être parce qu'il n'est pas vraiment de Verne, mais de Paschal Grousset, pour qui il l'a remanié. Ce livre, publié peu de temps après la défaite de notre pays face à la Prusse, est très imprégné de ce contexte, opposant une cité basée sur la raison et les... Lire l'avis à propos de Les cinq cents millions de la Bégum

2
Avatar LoeL
7
LoeL ·
Découverte
Moi, quand j'aurai 500 millions d'euros, je m'achèterai une maison pour stocker mes dvd

Le projet, aussi manichéen soit-il est très intéressant. Imaginer deux villes à la pointe de la technologie totalement opposées. N'empêche que pour un sujet pareil il aurait été appréciable de viser la nuance. Au final je n'aurais envie de vivre ni dans une ville ni dans l'autre, ce sont dexu extrêmes qu'il vaut mieux éviter. Au-delà de ce discours politique, il n'y a pas grand chose à sauver.... Lire la critique de Les cinq cents millions de la Bégum

1
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·
Tristement méconnu...

Tristement méconnu... Sans doute la faute au fait que ce bouquin n'est pas entièrement écrit par Verne. Ce livre est assez visionnaire pourtant. Le seul aspect négatif relève de la durée de vie du bouquin, hélas, trop courte. Ça aurait sans doute valu la peine de développer la ville de Sarrasin. Visuellement, je trouve le roman fabuleux par les atmosphères décrites. Le côté industriel et noir... Lire la critique de Les cinq cents millions de la Bégum

1
Avatar Ummon
8
Ummon ·
Toutes les critiques du livre Les cinq cents millions de la Bégum (7)
Vous pourriez également aimer...