Une introduction parfois maladroite

Avis sur Les quatre accords toltèques

Avatar Lua_Clara
Critique publiée par le

Les quatre accords toltèques est une introduction à la sagesse toltèque (peuple ayant vécu quelques milliers d'années avant nous au Sud du Mexique).

Les quatre accords sont les suivants :
- Que votre parole soit impeccable
- Quoi qu'il arrive, n'en faîtes pas une affaire personnelle
- Ne faîtes pas de suppositions
- Faîtes toujours de votre mieux

En théorie tout ceci est très bien : l'idée de vouloir nous transmettre cette philosophie de vie est fort louable. Cependant la forme est très médiocre.
Nous sommes face à un vocabulaire extrêmement pauvre, des formulations hasardeuses et des répétitions, répétitions, répétitions... Jusqu'à ce que ça en devienne lassant.
Il y a probablement là une part de la traduction qui a appauvrit le texte, mais cependant, la simple traduction ne peut pas être responsable de tout ce qui est bancal dans cette oeuvre.

Le "style" de l'écrivain change même d'un chapitre à l'autre. Dans le premier accord, l'auteur nous gave de métaphores, en commençant par celle de la religion (en faisant -trop- référence à l'enfer), puis ésotérique (en faisant -trop- référence à la magie blanche et noire) alors que ce n'était absolument pas nécessaire puisque ce qu'il explique alors est extrêmement simple et se passe de ces métaphores très orientées. Et on finit même par une métaphore informatique... Puis dès l'accord suivant, plus aucune métaphore d'aucune sorte. On sent que l'auteur est déjà plus concerné par la suite.
Nous avons aussi droit à des incohérences assez gênantes puisque, toujours dans ce premier accord, l'auteur nous explique que les méchants font de la magie noire et les gentils de la magie blanche, et que pour combattre les méchants, il n'y a que la vérité (c'est résumé mais pas tant que ça). Rien que sur cet exemple nous sommes face à deux problèmes. Le premier étant déjà que : il faut partir de l'idée que le monde est binaire... Adieu les nuances. Et la seconde étant que : les "méchants" ne sont pas forcément des menteurs... Donc dès qu'on creuse un peu plus, on retrouve trop de faiblesse dans la réflexion.

Ce livre aurait peut-être mérité que l'auteur soi accompagné d'un écrivain confirmé pour reprendre les faiblesses de formulation et raisonnement. Cependant cela reste une introduction aux pensées d'un peuple, les lecteurs pourront vite s'orienter vers d'autres ouvrages sur la sagesse toltèque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 597 fois
1 apprécie

Autres actions de Lua_Clara Les quatre accords toltèques