Couverture Méridien de sang

Critiques de Méridien de sang

Livre de (1985)

  • 1
  • 2

Aux tripes.

C'est la que Blood Meridian prend le lecteur pour le trainer dans des étendues désertiques dont on ne ressort pas indemne. Le style de Cormac McCarthy est unique, dense, puissant et dépouillé. Comme les personnages qui hantent ce récit inoubliable. L'histoire est inspirée de faits réels. Glanton, ex-militaire devenu mercenaire emmène sa bande de sordides desperados à la chasse, pour casser de... Lire la critique de Méridien de sang

11
Avatar voneger
10
voneger ·

Critique de Méridien de sang par limma

Ils continuaient. Ils allaient comme des hommes chargés d’un dessein dont les origines leur étaient antérieures, comme les héritiers naturels d’un ordre à la fois implacable et lointain. Tout serait presque dit ici si l’auteur n’avait pas voulu développer un peu plus... «Méridien de sang ou le rougeoiement du soir dans l’ouest» est un... Lire la critique de Méridien de sang

7
Avatar limma
9
limma ·

Des caillots dans l'écriture

Oui, Mc Carthy a une écriture très riche, le sens de la description, un vocabulaire fort et très imagé. Mais pour une belle phrase qui retombe sur ses pieds, comptez le triple qui se perdent dans 20 adjectifs et 30 conjonctions de coordination. On ne peut même pas invoquer l'écriture frénétique qui traduirait la violence sans répit des mercenaires, puisque les mecs passent une grande partie de... Lire la critique de Méridien de sang

8 11
Avatar VilCoyote
5
VilCoyote ·

"Tout ce qui existe dans la création à mon insu existe sans mon consentement."

Dans les années 1850, un gamin de quatorze ans rejoint la bande de tueurs de Glanton payé par les états du Mexique pour exterminer les Indiens. Leur quotidien est rythmé de façon répétitive par les bivouacs, les massacres et les beuveries en ville. Alors que le groupe sombre peu à peu dans la bestialité, la figure du gamin est mise en retrait et émerge alors le Juge Holden, géant albinos et... Lire la critique de Méridien de sang

5 2
Avatar Bunk
10
Bunk ·

Critique de Méridien de sang par Dnvr

Après avoir adoré "La Route", j'attendais beaucoup de celui-là, et j'ai pas été déçu. Bien que le style soit assez différent par rapport à son récent Pulitzer, je trouve ici que l'écriture de McCarthy est à un niveau de maîtrise vraiment à son paroxysme. Chaque phrase est parfaite, sublime, complexe et limpide, et ce pendant plus de 400 pages, pas donné à tout le monde dans la littérature... Lire l'avis à propos de Méridien de sang

4 3
Avatar Dnvr
9
Dnvr ·

Critique de Méridien de sang par indraens

"Les ombres des plus petites pierres étaient comme des lignes griffonnées sur le sable et les formes des hommes et de leurs chevaux s'allongeaient devant eux comme les filins de la nuit d'où ils étaient venus, comme des tentacules pour les enchaîner à l'obscurité encore à venir." p. 59. ... car de l'obscurité à venir, à la page 59, le lecteur n'a encore rien vu. Lire la critique de Méridien de sang

3 4
Avatar indraens
8
indraens ·

On est loin du western spaghetti.

Sans en dévoiler trop sur le roman, l'histoire se déroule dans les années 1850 jusqu'en 1878 et narre l'épopée sanglante d'un adolescent dans une troupe de mercenaires sans foi ni loi. Pour un nouveau lecteur, le style de Cormac McCarthy peut paraître lourd, et ses descriptions peuvent paraître souvent inutiles. Mais c'est tout le contraire, il faut lire ce roman, boire chacune de ses... Lire la critique de Méridien de sang

Avatar Kokodeltacos
10
Kokodeltacos ·

Critique de Méridien de sang par TiggerLilly

On continue d’écrémage de la PàL avec cette fois un livre y ayant fait son entrée en décembre 2009. Acheté pour un euro à la librairie du Salon du Cheval. De Cormac McCarthy, j'ai lu La Route bien sûr. Mais ce ne fût pas mon premier. Lorsque j'avais 16 ans, j'ai lu De si jolis chevaux. Attirée par la titre, je me suis prise une bonne grosse claque dans la figure, déjà à cause du style... Lire l'avis à propos de Méridien de sang

Avatar TiggerLilly
6
TiggerLilly ·

Critique de Méridien de sang par StnkGuts

Il existe deux types de westerns: ceux relatant la conquête de l'Ouest et Méridien de sang. La bande de mercenaires décrite par McCarthy n'a que le vide des espaces et la poussière du désert américain à conquérir, à travers une épopée intense ponctuée de références bibliques qui ajoutent à la puissance et aux réflexions métaphysiques du roman. Un chef d'oeuvre d'une violence et d'une beauté rares. Lire l'avis à propos de Méridien de sang

Avatar StnkGuts
10
StnkGuts ·

Critique de Méridien de sang par madametong

"Méridien de sang" de Cormac McCarthy: j'ai trouvé l'histoire difficile. Je ne vois pas ou il veut en venir à part décrire la violence de cette époque et à la fin du livre, je n'en pouvais plus. Je n'ai pas réussi à le finir. Pourtant, j'ai adoré "la route", qui a un style différent, faut croire..et "non ce pays n'est pas pour le vieil homme" Lire la critique de Méridien de sang

Avatar madametong
6
madametong ·
  • 1
  • 2