Rimbaud ? Mais oui tu sais RIMBAUD !

Avis sur Oeuvres complètes

Avatar Tybriel
Critique publiée par le

Un livre que je garde toujours auprès de moi, à portée de main, c'est celui-ci : les œuvres complètes de ce cher Alcide Bava ; Jean Baudry ; plus communément appelé Arthur Rimbaud.

Je ne peux être vraiment objective vis-à-vis des poésies de ce grand artiste puisque c'est en le lisant que mon goût pour la littérature s'est révélé. Finalement, la littérature c'est un peu comme le cancer. On a tous ce virus en nous, c'est juste que parfois le déclic se fait... Et parfois pas.

Discours premier, discours habituel : Rimbaud, génie de la langue française, maîtrisait les mots et jouait avec eux comme vous jouez aujourd'hui à Call of Duty ou Fifa 15. Le geek de la poésie, c'est lui. Il n'a écrit que 5 années de sa vie, etc. Lisez sa biographie et vous comprendrez, si jamais vous avez envie d'en savoir encore plus, de vous prendre une autre gifle artistique, regardez "Eclipse Totale" : film relatant l'aventure homosexuelle de Verlaine et Rimbaud (Leonardo DiCaprio incarne le personnage mesdemoiselles), il y a de très bons passages mais ce n'est pas une révélation cinématographique non plus... Peut être faut-il pour l'apprécier pleinement, être féru de Rimbaud, s'exalter rien qu'en prononçant successivement les lettres qui composent ce nom : R - I - M - B - A - U - D. Je digresse. Le discours habituel : Rimbaud, poète majeur dans l'histoire de la littérature, émancipation poétique, etc., création d'un vocable, recherche du "lieu et de la formule", il est important de l'avoir lu.

Discours deuxième, discours subjectif : Ce que je peux vous recommander : lisez, relisez, délectez-vous de la poésie rimbaldienne, du tiraillement permanent d'un jeune homme lucide et génial ! Alors bien entendu, on a tous lu "Le dormeur du val", "Le bateau ivre" ou encore "Aube" mais non ce ne sont pas les plus beaux. Diantre ! Osez vous faire violence ! Je vous entends déjà geindre et vous plaindre "Mais je comprends pas c'qu'i dit Rimbaud !..." Peut importe ! Lisez et vous verrez, quand vous ouvrez le livre sur "L'angelot maudit" vous riez avec ce poète culotté, puis vous basculez dans un chagrin noir et mordant en tombant au hasard sur "Adieu", passage d'"Une saison en Enfer". Le sublime est foudroyant. L'analyse des émotions fondamentales.
Bon, il y a quelques passages qui font qu'il y a de la magie chez Rimbaud : "Vagabonds", "Les Ponts", "L’Éternité" (cela peut paraître étrange mais en le lisant à voix haute, tout change), "L'époux infernal" et la lettre à Paul Demeny, datée du 15 mai 1871. Voici les perles selon moi.

A présent la décision vous appartient : allez-vous céder à la tentation, allez-vous laisser choir votre rationalité et vous livrer corps et âme à la magnificence rimbaldienne ?
Le sort est entre vos mains !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 601 fois
5 apprécient

Autres actions de Tybriel Oeuvres complètes