Avis sur

Once and for All par TeamFwiw

Avatar TeamFwiw
Critique publiée par le

Il y a des auteurs avec lesquels on sait que l’on va passer un bon moment et Sarah Dessen fait partie de cette catégorie pour moi. Une sorte de lecture-doudou qui fait du bien à l’âme et à mon petit coeur de bisounours. C’est donc confiante que j’ai débuté ma lecture de Once and for all et je dois dire que je ne m’attendais vraiment pas aux thèmes abordés.

Nous plongeons là dans le monde des mariages et plus précisément dans celui de leur organisation. Louna a 17 ans et travaille depuis plusieurs années pendant les vacances avec sa mère et l’associé de cette dernière, dans leur entreprise de wedding planning. C’est donc empreint d’une certaine nostalgie qu’elle attaque ce qui sera son dernier été au sein de l’entreprise familiale, puisqu’à la rentrée, elle partira à l’université. Habituée à la routine de ce job, Louna ne s’attendait pas à voir son monde bouleversé suite à l’embauche d’Ambrose, le fils d’une cliente. Grâce à lui, notre héroïne va peu à peu recoller les morceaux de son âme, réapprendre à aimer et à sourire.

Dans ce titre, l’auteur nous dépeint l’envers des mariages et le monde de rêve (ou pas) des wedding planners. Au départ je pensais avoir affaire à une lecture légère, je me suis rapidement rendue compte que je m’étais bien fourvoyée. Alors certes il y a des moments tout mignons mais d’autres sujets, bien plus graves et malheureusement un peu trop d’actualité aux Etats Unis, sont également abordés. Aussi, j’ai pu ressentir toute une palette d’émotions au cours de ma lecture et ce, même si avec le recul je me rends compte que Sarah Dessen n’a finalement qu’effleuré la surface des thèmes traités ici.

Les différents personnages présents dans le livre sont assez stéréotypés, néanmoins cela ne m’a pas empêchée de m’attacher à quasi tous (sauf Jilie). Nathalie la maman de Louna et William, sa figure paternelle, sont tous deux particulièrement cyniques, ils ne croient plus en l’amour malgré leur métier. Jilie, sa meilleure amie, est le personnage qui m’a le plus agacé durant ma lecture et j’ai eu, à plusieurs reprises, envie de lui dire de laisser notre protagoniste tranquille. Louna quant à elle m’a touchée de par son histoire. Elle a réussi, malgré ses parents handicapés de l’amour à tomber amoureuse d’Ethan et j’ai souffert avec elle lors de la narration du drame qui s’en est suivi. J’ai aimé voir notre héroïne évoluer et s’ouvrir au contact d’Ambrose. Et parlons de ce dernier justement, il est à la fois solaire, gentil, énervant, capricieux, il a une philosophie de vie bien à lui et ce mélange le rend terriblement attachant et touchant.

Retrouvez l'intégralité de mon avis sur notre site --> https://www.fwiw.fr/livres-comics-mangas/once-and-for-all-sarah-dessen/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de TeamFwiw Once and for All