L'amour et le mariage....reve regle autour du reel

Avis sur Orgueil et Préjugés

Avatar fleurblanche234
Critique publiée par le

Les livres de Jane Austen n'ont jamais ete faciles pour moi. Tout au debut je me suis laissee prendre dans le piege de son ecriture, dans son ironie particuliere....je les ai pris au premier niveau de la lecture; j'ai ete toujours etonnee face a l' oeuvre de Jane Austen , par l'ampleur de son monde qu'elle connait bien - grande affaire qu'un mariage d'une fille, quelque chose qui doit etre mene a bien. Elle montre si bien l'importance colossale , une fille nubile, mariable, venue a l'age de se marier. Tout est en jeu ; sa situation familiale. des liens qui se tissent a l'entour , les qualites de personnes et les siennes propres, quelques talents speciaux. C'est une occasion par excellence ou se revelent des caracteres de tous concernes. autour d'un couple a marier. Filles a marier un veritable fardeau..pour une femme nerveuse et un mari indolent ou porte a une lethargie apparente.
Mlle Austen connait bien le coeur d'une jeune fille, son monde ou elle se meut, ses aspirations secretes, ses desirs purs comme ceux non si purs , qui viennent moins d' une mechancete que d'une sorte d'inexperience ou leur age les mettent. Car ses filles sont bien une part de Jane Austen elle-meme. Elles ont une fougue, une intrepidite, un desir de dire et d'agir de leur propre chef tant qu'elles sont convaincues dans leurs opinions quand le mariage les concerne, soit leur propre soit celui de leurs proches.
C'est le manque d'experience qui fait qu'elles se trompent. Et quand elles montrent suffisamment de largesse d'esprit,...quand elles cessent de se heurter contre le mur d'entetement, ou porter le prejudice contre elles-memes....ou en mot , de rendre leur situation plus grave, et de se rendre plus sensibles elles sont largement recompensees : leurs reves les plus chers deviennent la realite.
Jane Austen n'a rien contre le reve mais un reve equilibre mesure qui se conforme au milieu, bien plante dans le reel., qui vient du sens commun. En achevant cela, voir une situation lucidement la jeune fille prouve au monde entier sa sensibilite et sa sagesse...Une romantique lucide ou une lucide romantique. Le reve doit se conformer a la realite. Sa realite et la realite des autres. Telle une lrrealite d'Elizabeth Bennett . Juger la situation de facon froide sans parti pris lui donne du respect, elle devient digne habitante de sa communaute.
Et ceux ou celles qui n'y parviennent pas sont traites par l'ecrivaine dans une gamme ironique bien particuliere. - apprendre leur faute initiale a leur detriment.
Car la situation se regle pour le moment mais elle laisse beaucoup de choses en suspens , comme dans la vie en fin de compte.
Un ecrivain connait bien son monde, et Jane Austen ne sort pas du sien. En cela elle est typique de son milieu et de son temps - classe moyenne anglaise ou petite nobilite, et .en cela elle est tres bonne.Elle ne demande pas d'en sortir. Elle le percoit meme comme un danger.
Je donne 8 coeurs a l'emergence de l'heroine vers une sagesse vu son jeune age, ceux a sa capacite d' y voir clair et aux bons dialogues interieurs comme a ces conversations ou se joue sa vivacite d'esprit , et sa souplesse
La litterature c'est un metier...celui qui demande un travail constant en s'investissant et en s'ameliorant .
Ceci n'est pas une critique mais commentaire d'une oeuvre d'une ecrivaine de petie ville anglaise - une critique qui fait preuve de la lucidite de l'ecrivain, et de son esprit face a sa verite, sa propre verite, ( critique et la verite ) de la femme qui connait son milieu et avec lequel elle s'est identifiee

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 809 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de fleurblanche234 Orgueil et Préjugés