Il est si bon d'être méchant...

Avis sur Overlord

Avatar Faroomfar
Critique publiée par le

Et si... le personnage principal de notre histoire était un méchant ? Un vrai, un puissant, un pabo, un tatoué ! Et paf, Overlord était né.

Alors encore une fois, un jeune actif japonais no life se retrouve projeté dans son MMO favori. A la tête d'une puissante guilde de NPC ayant pris vie, il va découvrir un monde nouveau. N'oublions pas de saupoudrer tout ça d'un peu de harem, de niveaux/compétences/équipements à la japonaise. Alors là, on est plutôt dans le très classique me direz vous.

Mais. La façon de traiter le sujet est inédite. Ainz Ooal Gown (le héros de ces dames), est un méchant non humain. Tout l'art de ce LN consiste dans la description des sentiments des Humains devant ces monstres à la découverte de leur vraie nature. D'ailleurs, régulièrement, le récit se placera du point de vue d'un tier : un chevalier d'une autre nation, un aventurier, etc...

L'histoire elle-même est bien construite. Nous découvrirons petit à petit ce monde aux côté de Ainz. Ce n'est pas une succession d'aventures mais plutôt des histoires qui construisent une grande fresque. Le monde évolue, les royaumes bougent, les personnages aussi.

Les personnages sont travaillés, avec des caractères assez différents des classiques japonais. L'humour est très présent sans tomber dans une caricature perpétuelle.

Je note ce LN à 9 parce que la série est un coup de coeur de mon point de vue. Si vous n'aimez pas plus que ça les personnages badass ou les univers de MMO, passez votre chemin. Par rapport à son anime, ce LN apporte une bien meilleure compréhension des sentiments des personnages. Or c'est LE point fort d'Overlord !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 947 fois
3 apprécient

Faroomfar a ajouté ce livre à 1 liste Overlord

Autres actions de Faroomfar Overlord