Avis sur

Pétronille

Avatar Cédric Moreau
Critique publiée par le

Pour sa cuvée 2014, Amélie Nothomb ne change pas la formule qu'elle applique depuis ses débuts littéraires en 1992 – formule qui a fait son succès, et sa fortune par la même occasion. Pétronille est donc un court roman comportant une part d'autobiographie, tournée ici en autofiction. L'auteure belge y parle de son amour invétéré pour le champagne et de l'amitié qu'elle a liée avec une jeune lectrice androgyne (elle la prend pour un garçon lors de leur première rencontre) qui ne va pas tarder à devenir écrivain à son tour ; écrivain et compagne de boisson d'Amélie Nothomb, ce que la dame au chapeau recherchait inlassablement afin de ne plus s’enivrer seule.

C'est bien écrit, bourré de références, cynique juste ce qu'il faut (comme toujours), mais si court que ça en serait presque du vol. Je m'explique. Vendre un livre de 180 pages très aérées et imprimées à l'aide de gros caractères 16,50 € – dans sa version brochée – confine, à mon sens, à l'arnaque. En effet, pour le même prix vous pouvez vous procurer des romans autrement plus consistants ! Ce livre, comme tous les livres d'Amélie Nothomb au demeurant, ne devrait pas être vendu plus de 10 €, la brièveté du propos ne pouvant justifier un prix plus élevé. Cela n'enlève rien à la qualité du contenu, mais je tenais malgré tout à le préciser.

Ceci étant dit, force est de constater que ce roman est loin d'être désagréable, mais qu'il est aussi vite oublié que vite lu, du fait de sa brièveté, justement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 109 fois
Aucun vote pour le moment

Cédric Moreau a ajouté ce livre à 1 liste Pétronille

  • Livres
    Cover Livres lus en 2015

    Livres lus en 2015

    Avec : Cent ans de solitude, Marche ou crève, Le Dîner, Le bâtard,

Autres actions de Cédric Moreau Pétronille