Un premier tome piquant et très stressant !

Avis sur Playing, tome 1 : Boss

Avatar Vampilou
Critique publiée par le

Au vu du résumé, vous pouvez vous dire que c'est une énième romance érotique avec en plus, un millionnaire comme héros principal et je vous répondrez que non, ou en tout cas, c'est très loin d'être aussi superficiel, même si quelques éléments ne sont pas tout à fait faux. On ne va pas se mentir, oui, c'est érotique, oui, cet homme est bien millionnaire, mais il n'est pas imbu de sa personne, ni de sa fortune, il a travaillé pour en arriver là, il a traversé des épreuves extrêmement difficiles et surtout, il est resté aussi simple, que humble. J'ai justement beaucoup aimé ce fossé qu'il y a entre son statut et la personne qu'il est vraiment, ce qu'il prône au quotidien, sa façon de vivre qui n'est jamais outrancière, il est agréable de voir qu'il ne se sert absolument pas de ça, pour obtenir ce qu'il souhaite. De plus, il faut absolument noter l'image de la femme qui est mise en avant, le féminisme bienveillant, pas celui qui va à l'extrême, celui qui tient à cœur autant à notre héros, qu'à notre héroïne et en cela, c'est une magnifique originalité, que l'on devrait voir tellement plus souvent. Ici, on nous prouve que même les hommes peuvent mettre en avant de telles valeurs, l'indépendance, l'égalité financière et celle plus globale également, oui, il est possible que chacune des parties puisse se retrouver à travers ces idéaux. C'est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Dakota, une jeune femme qui assume sa sexualité et qui décide de prendre pour cible Camden, mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'il doit jouer un rôle primordial dans son avenir professionnel. J'étais très heureuse de pouvoir retrouver la plume de Charly Farrow et une fois de plus, je ne suis pas déçue, c'est un autre genre, mais son talent y est tout aussi percutant, ses mots sont addictifs, immédiatement prenants, elle nous embarque directement dans son univers. De plus, elle abordera ici des sujets extrêmement forts et difficiles, la violence conjugale et le harcèlement en entreprise, des thèmes délicats, malheureusement plus que jamais d'actualité, dont il faut parler, pour libérer la parole de toutes ces victimes du quotidien. Elle nous montre toute l'emprise psychologique qu'il faut à ces bourreaux, toutes les ficelles qu'ils mettent en place pour enfermer leur proie dans un cercle infernal, dont il leur semblera impossible de sortir, c'est effroyable de vérités. Alors c'est évidemment bien plus qu'une simple histoire d'amour, même si elle est bien présente et magnifiquement traitée, c'est une histoire de femmes, une histoire de force, de courage, de volonté de se battre, c'est un hymne à la liberté de chacun. Inutile de vous préciser qu'émotionnellement, c'est un cocktail détonnant, qui nous offre un récit extrêmement stressant, mais tout aussi délicieusement piquant, drôle et tendre, on passe par tous les sentiments, c'est un véritable régal.

En bref : Boss, c'est un premier tome qui donne clairement le ton, bien plus qu'une romance, c'est une histoire aux sujets extrêmement difficiles, criants de vérités, qui nous offre un moment aussi bouleversant que cruellement intense !

Avis complet sur le blog

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Vampilou Playing, tome 1 : Boss