Intriguant, on ne le lâche pas

Avis sur Point final

Avatar Alics E. Junn
Critique publiée par le

J'avais précommandé "Point final" parce que, comme beaucoup des premiers lecteurs, je l'avais vu sur la page de Monsieur LeProf, son auteur. Au final, j'avais une certaine appréhension, jusqu'à ce que je lise le résumé. C'est exactement le genre de registre que celui que l'on suit sur les réseaux sociaux maîtrise.

Loin d'un roman classique et "sans plus", c'est un ouvrage absolument incroyable. On en attend pas forcément grand chose au premier abord mais il nous fait mentir sur bien des points. En le lisant, on fini par se rendre compte que nous, lecteurs, sommes des voyeurs : nous espionnons la vie d'un homme, consentant, qui espionne et étudie à la manière d'un chercheur la réaction de sa famille. Le dénouement, à ce niveau, est incroyable aussi et nous pousse à nous demander ce que nous aurions fait, nous lecteur, en tombant sur un blog pareil. Aurions nous été parmi les réfractaires ? Aurions nous été parmi les intrigués ?

Ce livre m'a fait ressentir beaucoup de chose, je me suis demandé ce que j'aurais fait, je me suis aussi demandé si j'aurais supporté non pas de perdre mon père mais d'être cette personne qui regarde sa famille continuer à vivre après sa mort. C'est horrible, cette vie qui continue après soi. C'est ce que nous montre ce livre, entre bien d'autres choses que l'on ne prend que trop peu la peine de regarder.

Au final : je recommande. Je recommande clairement et plus que ça encore. C'est le genre de livre qu'il faut avoir lu, pas parce que c'est un classique, pas parce que William "Lafleur" est un grand auteur de notre siècle, mais parce que ce livre mérite de devenir un classique de la psychologie et de la métaphysique et que cet auteur mérite d'être connu et reconnu pour un talent différent finalement de celui qu'on lui connaissait jusqu'ici.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
1 apprécie

Autres actions de Alics E. Junn Point final