Plaidoyer pour l'espoir

Avis sur Pour une écologie du vivant

Avatar Orazy
Critique publiée par le

Un très bon livre que ce Pour une écologie du vivant, qui est en fait la transcription écrite d'un débat entre l'économiste décroissant Serge Latouche et l'éthologue Pierre Jouventin. Les idées des deux scientifiques se croisent, se répondent, et malgré des divergences apparentes, convergent la plupart du temps vers un constat sans appel : l'Homme court à sa perte, et si des mouvements récents et populaires de conscience écologique commencent à poindre, c'est comme disent nos amis anglo-saxons, "too little too late".

Le constat des deux hommes est sans appel : en détruisant les écosystèmes de la planète, en exploitant ses ressources sans souci de les renouveler, l'Homme est arrivé dans une impasse et il faudrait des changements immédiats et profonds de mode de production et de vie pour en sortir. En somme, abandonner notre modèle d'exploitation productiviste pour celui de micro-sociétés d'abondances frugales, auxquelles notre espèce est encore adaptée biologiquement et qui seules permettent à notre existence de rester soutenable pour le reste du vivant.

Les conclusions des deux chercheurs sont lucides et sans appel. Les questions de Thierry Paquot n'éludent aucun sujet, même les plus 'taboues' comme celles de la démographie et de la natalité, du nucléaire et de la responsabilité des nations développées. le débat est riche d'idées et, malheureusement, de constats accablants, mais qu'il est nécessaire de faire afin d'ouvrir les yeux sur le moment que nous vivons et l'Etat de notre monde.

Si la structure du texte est parfois quelque peu artificielle, que certains sujets sont couverts plusieurs fois et que Pierre Jouventin notamment se laisse parfois aller à quelques ellipses, le texte est clair et sa lecture très agréable (dans la forme du moins ! Pour le reste, cela dépend de la nature optimiste ou pessimiste du lecteur). Un livre à mettre entre toutes les mains pour éveiller les consciences - le plus rapidement possible.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 26 fois
1 apprécie

Autres actions de Orazy Pour une écologie du vivant