Avis sur

Pythagore, je t'adore par WillyleBorgne

Avatar WillyleBorgne
Critique publiée par le

Suite de E=mc2 mon amour, on retrouve Lauren et Daniel, les 2 surdoués de 12 ans mais avec 4 ans de plus. Ils ont été séparés par le temps et la distance mais ils ne se sont pas oubliés pour autant.
L'envie de se revoir se fait jour.
Ecrit 22 ans après, ce roman nous permet de retrouver nos jeunes protagonistes, c'est toujours un plaisir de lire Patrick Cauvin avec sa facilité d'alterner les points de vue et sa gouaille habituelle.
Mais le roman n'est pas exempt de défauts, en premier lieu une trop forte propension à faire des ellipses, déjà présente dans E=mc2, je trouve qu'ici on a l'impression de louper beaucoup de leurs aventures et d'être parachutés dans des situations qui, autre défaut, sont un peu trop facile. Tout se passe sans réels problèmes ou contradictions.
Le roman a sûrement été écrit très rapidement et l'auteur n'a pas trop relu son précédent, ce qui entraîne des incohérences, par exemple le père de Lauren change de prénom (Steven devient Richard) et d'intelligence (enfant il aimait les jeux éducatif puis était l'élève le plus bête d’Amérique), le père de Daniel passe de "vaguement contremaître à l'ancienneté" à chauffeur de taxi.
Reste que ça fait vraiment plaisir de retrouver nos 2 petits génies, le roman n'est certes pas au niveau de E=mc2 mais demeure très plaisant à lire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 31 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de WillyleBorgne Pythagore, je t'adore