Les bons essais ne meurent jamais

Avis sur Real Niggaz Don't Die! Grand Theft Auto: San...

Avatar DavidMeulemans
Critique publiée par le

Je suis rentré à reculons dans ce texte, pour deux raisons.

1/ Je n'ai pas beaucoup joué à 'Grand Theft Auto', le jeu vidéo qui intéresse l'auteur de ce petit essai.

2/ Je ressens une petite irritation devant la prolifération actuelle d'essais sur la culture populaire. Tout d'abord, ces essais n'ont souvent d'essais que le nom: leurs auteurs n'étudient pas les objets qu'ils s'engagent à étudier, mais se livrent à une tentative souvent narcissique de légitimer leurs pratiques culturelles. Ensuite, ces essais sont souvent des exercices de virtuosité où les auteurs s'encanaillent, sans prendre au sérieux leur sujet que, finalement, ils méprisent. Enfin, les justifications de ces textes ne relèvent souvent pas d'autre chose que de la jouissance de pouvoir jargonner sur ce qui ne s'y prête pas, en apparence.

Autant le dire, "Real Niggaz" n'appartient pas à ces catégories. C'est une leçon, au meilleur sens du terme: une leçon de précision, de justesse, d'intelligence. Un sujet est pris, une question est posée: comment articuler fiction et interaction, et l'auteur progresse énergiquement, avec simplicité et sûreté, dans sa réflexion, ne convonquant des références que quand celles-ci s'avèrent nécessaires.

Le lecteur curieux en ressortira instruit, enthousiaste, riche de nouveaux savoirs et de nouvelles questions sur le jeu, la fiction, le divertissement et l'imaginaire.

Une très belle réussite (l'essai étant bref, le décrire davantage serait difficile).

Nota: c'est mon titre préféré de la collection "Borderline" publiée par les éditions du Murmure - une belle collection, percutante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 148 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DavidMeulemans Real Niggaz Don't Die! Grand Theft Auto: San Andréas entre récit et jeu