Le charme des vieux châteaux, l'angoisse de la mer hurlante

Avis sur Rebecca

Avatar Raider55
Critique publiée par le

Préambule
Je n'ai pas vu le film d'Hitchcock. Je ne connaissais rien de ce roman.
Et c'est tant mieux.

Peut-on aimer une œuvre désespérément mélancolique ?
Je ne m'attendais pas vraiment à retrouver une telle complexité dans ce roman.
Si les premières pages ressemblent à s'y méprendre à un beau conte ensoleillé, le reste du roman changera rapidement de tonalité.
Mélancolie, agacement, angoisse sont les termes qui collent le mieux aux sentiments que j'ai ressentis grâce au talent de Daphné Du Maurier.

L'auteure a donc développé une œuvre majeure avec un fil scénaristique assez réduit :
- les personnages qui "parlent" sont réduits aux doigts des deux mains,
- l'intrigue semble simple pour ne pas dire simplissime.

Le premier élément qui fera donc que l'on apprécie le roman - ou pas - sera donc la manière dont le lecteur intégrera les ambiances suggérées.
L'atmosphère de l'histoire rappelle par bien des aspects "Les hauts de Hurlevent" (grâce notamment à l'évocation des paysages et du domaine) mais elle ne s'arrête pas là.
A titre personnel, la dernière page tournée, je me reconsidérai en "maître des lieux" de ma maison et pas uniquement en propriétaire endetté ^^
Vous pourrez donc nourrir un petit côté chatelain de vieux cottage bien sympathique si vous entrez dans l'histoire.

Scénario hitchcockien
Evidemment le fort du livre est son scénario sur lequel dire quelques mots serait priver la lectrice / le lecteur du plaisir fondamental de la surprise.
Le réalisateur a compris le potentiel émotionnel de l'œuvre en choisissant d'adapter le film. J'ai hâte de le découvrir.
Sur la forme, le livre possède déjà les ingrédients nécessaires à un film angoissant :
- scénarisation très visuelle et palpable des événements et des situations,
- flashbacks et intrigue finalement pas si linéaire que ça,
- twist et retwist qui bouleversent le fil de l'histoire. Cet aspect est très fort : il réduirait pour un peu Agatha Christie au rang de simple "entertainer" :
- enfin les personnages, apparemment archétypaux, montrent finalement chacun des facettes inattendues et plus complexes. Qui les rendent plus humains mais qui fournissent surtout à l'œuvre une authenticité agréable.

Et le sujet me direz vous ?
Eh bien au risque de surprendre, on s'en f... !
Alors même que j'aime relever la faiblesse des romans qui ne possèdent pas de sujets derrière l'intrigue, ici l'histoire est forte et ne nécessite pas de "morale" explicite ou implicite.

En résumé
Un des plus beaux romans que j'ai lus qui va bien au-delà du roman policier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 46 fois
2 apprécient

Raider55 a ajouté ce livre à 3 listes Rebecca

Autres actions de Raider55 Rebecca