👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Livre de Ginette Kolinka et Marion Ruggieri · 9 mai 2019 (France)

Genre : Autobiographie & mémoires
Toutes les informations

Moi-même je le raconte, je le vois, et je me dis c'est pas possible d'avoir survécu..." Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère de douze ans et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Auschwitz-Birkenau : elle sera seule à en revenir, après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt. Dans ce convoi du printemps 1944 se trouvaient deux jeunes filles dont elle devint amie, plus tard : Simone Veil et Marceline Rosenberg, pas encore... Voir plus

Aucun résultat

AlexandreKatenidis
9
Alexandre Katenidis

Critique positive la plus appréciée

Une expérience de la déportation

Ginette Kolinka a été déportée à 19 ans en 1944, séparée du reste de sa famille, dont elle a perdu une partie dans les camps de concentrations. Sur place, elle a retrouvé Marceline Loridan-Evans et...

Lire la critique

il y a 3 ans

freddyK
6
Freddy K

Retour Vers l'Enfer

Il est toujours très difficile de poser un avis sur ce genre d'oeuvre et de témoignage tant la force du sujet, le devoir de mémoire et le respect qu'en inspire son auteur annihile presque tout esprit...

Lire la critique

il y a 3 ans

Thierry_Dupreui
9

Informons les jeunes générations.

Le lecteur est plongé dans une atmosphère angoissante. Le texte ravive l'horreur l'antisémitisme et la déportation à travers un témoignage bouleversant, émouvant, terrible d’une femme de 94 ans,...

Lire la critique

il y a 2 ans

Libraire-Perpi
9

IL NE FAUT PAS OUBLIER !

Lisez ce récit, ce témoignage, vrai, simple, authentique. Certains pourraient penser : "mais on connaît les camps de concentration" ou "on en a déjà assez parlé" mais non, on n'en parlera jamais...

Lire la critique

il y a 3 ans

Delphine_D_
9
Delphine_D_

L'Enfer raconté avec légèreté

Ginette Kolinka nous raconte sa déportation. Accompagnée de son petit frère, de son père et de son neveu, elle est emportée vers les camps de l'Est en 44. Elle nous raconte la vie là-bas, son retour...

Lire la critique

il y a plus d’un an