A recommander

Avis sur Rien n'est noir

Avatar matatoune
Critique publiée par le

Fascinée par Frida Khalo, Claire Berest présente le roman « Rien n’est noir » sur sa vie commune avec Diego Riviera. Jeune fille, éprise de liberté et de soif de vivre, est victime d’un accident qui la laisse handicapée et douloureuse.

Pour juguler sa rage, la Frida de Claire Berest commence à peindre ce que les mots ne suffisent plus à dire. Enfin, debout après des mois de souffrance, elle se met au défi de conquérir le peintre le plus reconnu de tout le Mexique, celui qui souhaite aussi dompter le monde.

Devant ses peintures, non seulement le « Mastodonde Riviera » ne résiste pas mais les cicatrices de la jeune fille le retiennent plus que d’habitude, ses excès, sa liberté, son effronterie et sa soif aussi.

Mais à 20 ans, on aime d’amour à mort. Pendant plus de 10 ans, cette jeune femme essaye de rester LA FEMME de Diego, de vingt ans plus âgé : Celle qui orne sa coiffure de bouquets de fleurs naturelles, celle qui brode ses jupons de phrases comme filtres d’amour, celle qui chaque jour orne sa chevelure de rubans multicolores, celle qui ne quitte jamais ses robes Tehuana de paysannes indiennes mais qui boit de la Tequila comme un guérilléros et qui jure comme un charretier.
La suite ici
https://vagabondageautourdesoi.com/2019/11/25/rien-nest-noir-claire-berest/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 21 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de matatoune Rien n'est noir