Couverture Roman avec cocaïne

Critiques de Roman avec cocaïne

Livre de (1934)

  • 1
  • 2

Dark Was the Night, Cold Was the Ground.

"Cette nuit-là, j’errai longtemps encore sur les boulevards. Cette nuit, je me promis de garder toute ma vie, toute ma vie, les pièces d’argent de Zinotchka. Quant à Zinotchka, je ne l’ai plus jamais rencontrée. Grande est Moscou et il s’y trouve beaucoup de monde." Moscou et ses boulevards. L’adolescence et son apprentissage. L’amour et la drogue. Sonia... Lire la critique de Roman avec cocaïne

73 14
Avatar Templar
9
Templar ·

La came isole

Vadim, laid, souillé, et son odyssée vers la décadence. Roman avec cocaïne est obscène d’exactitude. La langue d’Aguéev est monumentale, sobre, juste. Son ouvrage est un monstre, terrorisant et fascinant, repu d’une élégance noire. Les phrases glissent, s’échappent, aussi fines et éthérées qu’emplies d’une vénéneuse fièvre. Tout est aphorismes, éclat mémorable ; rien n’est important, rien... Lire la critique de Roman avec cocaïne

55 9
Avatar Obstiné
10
Obstiné ·

Souvenir, avec ou sans cocaine.

Ya trois ans. C'était dans le petit CDI du lycée. J'arpente les trois étagères remplies de romans. J'ai la tête dans le cul, je viens de me réveiller. La lune est encore là. La pluie bat contre la fenêtre, il n'y a quasiment personne. Je n'ai pas grand-chose à faire, alors je me tiens là, face à cette étagère, toujours à moitié somnolant. Je regarde les livres qui me font face. Je descends mon... Lire l'avis à propos de Roman avec cocaïne

47 10
Avatar Garfounkill
10
Garfounkill ·

Moscou, la blanche

Vadim, regard aiguisé sur les gens et sur lui-même, papillonne dans un Moscou blanc et vaporeux. Le récit à la première personne nous happe d'emblée dans son sillage, celui d'un lycéen paradoxal, branché sur courant alternatif, capable d'actes misérables pour aussitôt les regretter. Un funambule en somme, qui marche sur un fil étroit entre vice et vertu, euphories et bleus à l'âme, cul et... Lire la critique de Roman avec cocaïne

22 8
Avatar VilCoyote
9
VilCoyote ·

Et je l'ai trouvée amère

Au début, on est intrigué par le titre. Puis par cet auteur inconnu, et le mystère qui tourne autour du roman. Puis par ce résumé qui nous met en valeur un protagoniste perdu dans un Moscou désenchanté et qui sombre peu à peu dans la cocaïne. On a l'impression qu'on va se plonger dans une sorte d'ancêtre de la beat génération, avec décadence et dédain. Et on plonge. Et on vagabonde avec Vadim.... Lire la critique de Roman avec cocaïne

27 9
Avatar Lucid
10
Lucid ·

Quatre-vingt-dix-neuf

Beaucoup de jolis mots ont déjà été écrits, beaucoup de jolies citations ont été faites, et j'aimerais simplement y ajouter ma fine couche de glace. Il existe, apparemment, un test littéraire complètement stupide et pour cela même génial qui consiste à lire la page 99 d'un livre — quel qu'il soit — et d'y trouver son essence, de savoir avec cette page si ce livre est fait pour nous ou pas.... Lire la critique de Roman avec cocaïne

20 8
Avatar Flagblues
9
Flagblues ·

Une analyse réaliste et sans fard de l'âme humaine !!!

M. Aguéev, pendant des décennies très peu de personnes ont su qui se cachaient derrière ce pseudo, qui était cet auteur d'un seul et unique roman. Un professeur de littérature a même pensé, à tort, que M. Aguéev et Vladimir Nabokov, celui qui a écrit "Lolita", ne faisaient qu'une seule et même personnage ; avant qu'on ne découvre finalement qu'il s'agissait d'un certain Mark Levi, personne... Lire la critique de Roman avec cocaïne

10 3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Critique de Roman avec cocaïne par Tzara

Plus que son titre sulfureux (surtout en 1930), c'est une éducation sentimentale ainsi que le portrait (autobiographique?) d'un lycéen à Moscou en 1916. Le protagoniste est un adolescent cynique par moment cruel voulant dominé son monde en y perdant en sentiment. D'un style fait de grandes phrases remplies d'images aussi efficace que surprenantes ; on pense à une sorte de Proust russe qui... Lire l'avis à propos de Roman avec cocaïne

7
Avatar Tzara
9
Tzara ·

Critique de Roman avec cocaïne par Vadim

Ecrit dans les années 30 par un anonyme jamais revenu dans le blog game, longtemps attribué, à tort, à Nabokov, c'est un de ces bouquins légendaires écrasés par son aura, mais pas trop, (il a pas encore de page Wiki). C'est l'histoire de Vadim, tention, lycéen, qui tombe dans la coke. Pas de la génération X avant l'heure pour autant. Une analyse époustoufflante des sentiments/sensations de... Lire l'avis à propos de Roman avec cocaïne

5
Avatar Vadim
10
Vadim ·

Critique de Roman avec cocaïne par boobsi

Roman initiatique par excellence, « Roman avec cocaïne » décrit la fin de l’adolescence de Vadim, jeune homme russe dans les années 1917. Vadim est encore au lycée, partagé entre les cours et les soirées, sa vie est bien remplie. Il découvre le monde grâce à ses soirées de débauche, ses rencontres amoureuses et ses camarades de lycée aux idées parfois bien arrêtées. « Roman avec cocaïne » est... Lire l'avis à propos de Roman avec cocaïne

4
Avatar boobsi
9
boobsi ·
  • 1
  • 2