Couverture Se distraire à en mourir

Critiques de Se distraire à en mourir

Livre de (2010)

Critique de Se distraire à en mourir par kwyxz

Où Neil Postman explique que l'avenir Orwellien à la Big Brother n'existera pas dans nos sociétés occidentales. Que nul pouvoir ne cherchera à avilir le peuple, le censurer et le priver d'informations. Car nul pouvoir n'aura à le faire: le peuple ne cherche plus à connaître la vérité, le peuple ne cherche plus à s'informer, le peuple ne cherche plus à être éduqué. Le peuple veut s'amuser. Et... Lire la critique de Se distraire à en mourir

15 2
Avatar kwyxz
7
kwyxz ·

Critique de Se distraire à en mourir par Sakura2000

Ce livre est paru en 1985 en anglais (américain) et en 1886 en français, c'est donc une réédition des Editions Nova, 18 €. L'objet de Postman est de savoir qui de Orwell ou Huxley avait vu juste : vivons nous dans le monde de 1984 ou de Brave New World ? Postman penche pour la version de Huxley et c'est ce qu'il cherche à nous démontrer c'est que la télévision est un fléau ! Il y a des... Lire la critique de Se distraire à en mourir

Avatar Sakura2000
7
Sakura2000 ·

Critique de Se distraire à en mourir par Bertrand Mouden

Ecrit avant l'expansion d'internet, qu'aurait écrit Postman? Permet de décrypter le réel. Arrêter 1/2 journée vos distractions et plongez le regard dans les thèses de Postman, dépêchez vous tant qu'il vous reste un souffle... Lire la critique de Se distraire à en mourir

Avatar Bertrand Mouden
10
Bertrand Mouden ·