👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une première partie sur la guerre magnifique

J'ai du mal à noter ce roman, tant j'ai trouvé la première partie, sur la guerre, vraiment "magnifique", et tant je suis beaucoup plus mitigé sur toute la fin du roman.
Sauf que la première partie, c'est en fait 15% du roman, donc ça fait vraiment peu. Mais elle est vraiment forte : il y a des phrases incroyables, qui restent. On sent la littérature. Le style emporte. On est avec notre personnage. J'ai été vraiment touché par l'injustice dont parle le héros, face à cette guerre, de tout ce sang inutile. On ressent son découragement, le fait qu'il soit désabusé, c'est tellement bien écrit, tellement bien retranscrit...

Mais après, j'avoue avoir été beaucoup moins emballé. Le reste du roman ne m'intéresse pas. Je lisais parfois en me rendant compte que je n'étais plus dedans, ne me souvenant même plus de ce que je venais de lire. Je pense que le style a pu finir par me lasser, et j'ai trouvé aussi que le roman perdait tout de même de sa force première. Une fois passé le choc du début, on est un peu plus dans un terrain connu : que cela soit par les histoires du protagoniste ou également par le côté littéraire du roman.

J'ajoute que malgré tout, on ressent l'antisémitisme, le racisme et l'homophobie de l'auteur. Certes, il vit dans un autre contexte que notre époque, mais c'est vrai que quelques passages passent mal à présent. Et c'est vrai que lorsqu'on connait les dangers de l'antisémitisme dans les années 30, lors de la publication du roman, c'est avec un autre regard que le roman nous apparait également aujourd'hui.

Parkko
6
Écrit par

il y a plus d’un an

Voyage au bout de la nuit
Samu-L
10

Black Hole Sun

Je prend ma plume pour t'écrire à nouveau Ferdinand (http://www.senscritique.com/livre/Mort_a_credit/critique/11709471), entre nous, on peut pas laisser de non-dits. Tu m'as mis une belle claque au...

Lire la critique

il y a 8 ans

107 j'aime

28

Voyage au bout de la nuit
Vincent_Ruozzi
10

Le pessimisme sublimé

Voyage au bout de la nuit, le premier roman de Louis-Ferdinand Céline, n’est pas une œuvre ordinaire. D’une part pour la qualité du récit et d’écriture. D’autre part pour les convictions et...

Lire la critique

il y a 7 ans

93 j'aime

12

Voyage au bout de la nuit
-IgoR-
10

Illustre inconnu

J’ai rencontré Céline par un hasard des plus fortuits. Comme ça. Un beau matin pas plus gris qu’un autre. Un jour comme y’en a pleins. Pourtant on se connaissait déjà tous deux, sans le savoir...

Lire la critique

il y a 7 ans

82 j'aime

21

Au cœur des ténèbres
Parkko
5

Critique de Au cœur des ténèbres par Parkko

Oui, Au coeur des ténèbres est un roman culte. Roman que FFC a adapté pour réaliser un de ses meilleurs films (le meilleur même, peut-être) en faisant Apocalypse Now. J'avais envie d'aimer le roman,...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

Le Cercle
Parkko
4
Le Cercle

Critique de Le Cercle par Parkko

Non. Glacé de B. Minier m'avait plutôt emporté. Le Cercle m'a laissé sur le côté. Pourquoi ? Tout n'est pas à jeter. Je crois que le principal intérêt chez Minier réside dans sa description d'un lieu...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle
Parkko
6

Un roman audacieux, plutôt réussi

Le roman est un peu laborieux à son démarrage, mais il finit par emporter le tout. En effet, le début est souvent confus, beaucoup de personnages, de petits détails qui reviendront, d'éléments à se...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime