Couverture Zombies

Critiques de Zombies

Livre de (1994)

Treize histoires pour faire le tour de la galaxie Ellis.

Ce recueil de nouvelles aborde les thèmes phares de l'œuvre de BE Ellis : les rapports entre êtres humains paumés dans une société matérialiste et violente. Une société dont ils se protègent à grands coups de drogues et de médicaments. Une société à laquelle ils ne prennent aucun plaisir. Une société où ils vivent entourés mais pourtant seuls, où ils parlent mais ne communiquent plus, où ils... Lire la critique de Zombies

6
Avatar rivax
10
rivax ·

Critique de Zombies par Diothyme

Los Angeles, dans les années 80, des couples qui se déchirent, qui font l'amour, dans toutes les configurations possibles, des jeunes qui se droguent, qui flirtent, qui meurent. L'auteur nous offre treize points de vues d'autant de personnages, qui se croisent dans cette ville ensoleillée. La plupart sont très aisés et roulent en voitures de luxe, ils sont souvent beaux, et connus, mais ce n'est... Lire la critique de Zombies

7 3
Avatar Diothyme
5
Diothyme ·

Critique de Zombies par Enigma

Zombie/10 Parce que je ne sais pas comment le noter. Le titre dit clairement de quoi ça parle sans réveler les subtilités du texte. Une sorte de grand vide, flou, miroitant, un peu beau, pleins de pillules, de coke et de putes. Un monde où on regarde MTV toute la journée en buvant un Coca Cola, marque dépsosée, tout droits réservés, au bord d'une piscine, entouré par des jeunes très blonds et... Lire l'avis à propos de Zombies

4
Avatar Enigma
7
Enigma ·

Critique de Zombies par NickyLarson

Les chapitres s'enlisent et lassent à force d'étalage de vide californien calibré et interchangeable, et c'est certainement là le but. A la moitié du livre, on est soi même un zombie, apathique devant cette béance effrayante et les artifices qui s'efforcent à la remplir, inlassablement, toujours en vain. Que ressentir d'autre que l'ennui devant des personnages déjà morts. L'ennui dérange et... Lire l'avis à propos de Zombies

3
Avatar NickyLarson
6
NickyLarson ·

Périmètre de vide.

Bret Easton Ellis : Mendeleïev de la perdition. Je ne décris plus la légende. Si vous suivez un tout petit peu mes critiques, vous savez déjà depuis un moment que Bret Easton Ellis. Et pour cet auteur, je suis un fanatique, ne remettant quasiment jamais en question ma foi. Car chacun de ses livres est une déflagration que je me prends sans sommation dans la tronche, et... Lire l'avis à propos de Zombies

Avatar BenjaminGuyot
10
BenjaminGuyot ·

Bret on fire....

On ne change pas une équipe qui gagne... 4e livre de Easton Ellis, qui enfonce le clou. Le style est un peu plus fluide, moins syncopé... c'est pas plus mal. Les histoires s'emmêlent, se démêlent sur fond d'ennuis, de sexe, de rien, d'alcool et autres médocs et drogues diverses... On est loin du rêve américain, en espérant toutefois qu'il ne s'agit pas de la réalité. A lire pour les fans... pour... Lire la critique de Zombies

Avatar Gamay
6
Gamay ·

Au McDo

J'avais loupé "Zombies" à sa sortie, je ne sais pas pourquoi. Sans doute étais-je ailleurs, insouciant, et lire Bret Easton Ellis m'aurait trop douloureusement rappelé que le soleil cache mal l'horrible vide de l'existence, ce genre de platitudes fondamentales que seuls les vrais écrivains savent rendre lisibles. Peut-être aussi avais-je zappé parce que l'on m'avait... Lire l'avis à propos de Zombies

1
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·