A chaque confinement ses nouvelles, au premier, tranquillement parce que repu des contingences éloignées, j'ai pu intégralement savourer celles de Carver et Hemingway, je me suis reconstitué, au second, soumis auxdites contingences, j'ai respiré grâce à celles de Tcheckhov, amusantes au début, profondes au milieu, essentielles à la fin, car pointant avec compassion les noirceurs emmélées de beau de l'âme humaine. Difficile de résister au vrai tant il nous appelle, loin des croyances, nous ne sommes ni beaux ni moches, nous sommes humains et faisons au mieux...En fait, je crois que ces nouvelles ont transformé ma façon de lire, il n'y a pas 1 mot en trop, et pourtant subsiste l'essentiel : la bienveillance et la lucidité, il va m'être difficile d'éviter de chercher ce mélange, Tcheckhov c'est 1 voyage sans retour...

Prunzy
10
Écrit par

Le 1 décembre 2020

1 j'aime

Nouvelles
VincentCourson
6
Nouvelles

Amour, monde paysant, et communisme. Parfait ménage à trois !

Note: j'ai en fait lu un recueil en anglais que je ne trouve pas sur senscritique, alors j'ai pris un recueil de nouvelles un peu au pif. Liste complète des nouvelles lues en fin de critique. Le...

il y a 6 ans

1 j'aime

Nouvelles
Prunzy
10
Nouvelles

Nouvelles du confinement

A chaque confinement ses nouvelles, au premier, tranquillement parce que repu des contingences éloignées, j'ai pu intégralement savourer celles de Carver et Hemingway, je me suis reconstitué, au...

il y a 2 ans

1 j'aime

Squid Game
Prunzy
4
Squid Game

Caricatural

200 personnes désespérées s'affrontent pour gagner un pactole que chaque mort parmi elles augmente. Série en 9 épisodes non 16 ou plus pour les séries coréennes. Alors nous avons une bande annonce ...

il y a plus d’un an

6 j'aime

5

Le Chemin de la gloire
Prunzy
8

La croisée des chemins

Comme son titre l'indique, ce film parle de rencontres, celle de la culture de l'autre avant tout, celle du blanc ou noir évidement (on parlera du blues) mais avant tout celle de soi-même. Nous...

il y a 2 ans

5 j'aime

Un singe en hiver
Prunzy
8

Un homme faillible en toute saison

Le pli est pris depuis 14, peut être avant, on résout le réel et sa dichotomie avec nos souhaits dans l'alcool. Ici, outre 2 acteurs absolument sublimes, (Dieu sait que je déteste Gabin, mais là il...

il y a plus d’un an

5 j'aime

9