Avatar momoshaouse

Critiques de Moreno Bertoletti

@momoshaouse
Versus
  Suivre
8.8

p. 130

Il arrive que l’espace qui nous entoure offre à nos yeux un arrangement d’objets, de formes et de couleurs d’une nature telle que pour un fugitif instant il n’y a plus de contraste ni de frontière entre les méandres de notre rêverie et l’ordre secret du monde. Lire l'avis à propos de Les Barbares

Avatar momoshaouse
9
momoshaouse ·
8.0

p. 230

Phil aimait le silence étonnant qui s’attardait toujours dans les traces du soleil disparu, un calme surnaturel, et la manière dont les petits sons s’y immisçaient tandis que les créatures de la nuit se faufilaient dans l’obscurité, le murmure des feuilles de saules, les branches qui s’embrassaient, se touchaient, l’eau qui caressait et jouait avec les galets lisses de la rivière, les voix... Lire l'avis à propos de Le pouvoir du chien

Avatar momoshaouse
8
momoshaouse ·
7.8

p. 313

Pour ma part, je crois que certaines choses sont au-delà des mots. Il faut faire l’expérience de la couleur pour la connaître, de même que le parfum du jasmin ou le son de la flûte. La courbe d’une épaule tiède et nue, le moelleux purement féminin d’un sein, le petit hoquet surpris que l’on émet lorsque toutes les barrières tombent soudain, le parfum de sa gorge, le goût de sa peau ne sont... Lire la critique de L'Assassin du roi - L'Assassin royal, tome 2

Avatar momoshaouse
7
momoshaouse ·
8.0

p. 134

Elle surgissait du reflux de mes rêveries fiévreuses, ferme et élastique comme une grève, faite pour la plante et la paume, une douce terre ameublie sous le fouet de pluie de sa chevelure. Lire l'avis à propos de Le Rivage des Syrtes

Avatar momoshaouse
8
momoshaouse ·