Pochette Labyrinth

Critiques de Labyrinth

Morceau de (2004)

Miroir, miroir...

Smith nous avait déjà prévenu dans "Lost" en martelant son "I can't find myself". Là, il enfonce le clou. Quelque chose en lui ne tourne décidément pas rond : encore et toujours des questions, des remords, et ses démons qui l'assaillent depuis tant d'années sans qu'il ait réussi à les chasser de son esprit. Un esprit comprimé sous le poids de ses angoisses (impression accentuée par l'effet de... Lire la critique de Labyrinth

Avatar Psychedeclic
9
Psychedeclic ·