This Charming Man
8.4
This Charming Man

Morceau de The Smiths (1993)

"This Charming Man" fut donc la première fois. Et l’entendre fut comme un premier coup de foudre, la révélation absolue d’une grâce inédite, que le Rock n’avait encore jamais effleurée. Comme si toute la vitale sincérité de l’adolescence, que nous commencions à perdre, se cristallisait à l’âge adulte dans une musique de pure élévation, d’essence quasi mythique (la référence à Cocteau de la pochette, première d’une longue et magnifique série de portraits sensuels, à la gloire de la farouche beauté masculine). L’une des quelques – rares – chansons qui ont changé ma vie.


"Why pamper life's complexity / When the leather runs smooth on the passenger seat?" Hein ? Je vous le demande ?

EricDebarnot
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs morceaux pour danser, 10 chansons qui ont changé ma vie, Top 10 Morceaux, 365 days music challenge et Les meilleurs morceaux de The Smiths

Créée

le 29 avr. 2015

Critique lue 436 fois

11 j'aime

2 commentaires

Eric BBYoda

Écrit par

Critique lue 436 fois

11
2

Du même critique

Les Misérables
EricDebarnot
7

Lâcheté et mensonges

Ce commentaire n'a pas pour ambition de juger des qualités cinématographiques du film de Ladj Ly, qui sont loin d'être négligeables : même si l'on peut tiquer devant un certain goût pour le...

le 29 nov. 2019

205 j'aime

152

1917
EricDebarnot
5

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

le 15 janv. 2020

190 j'aime

105

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

le 15 sept. 2020

188 j'aime

25