👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de neijazeugme

Le Cerveau de l'apocalypse - L'Agent Jean !, tome 1
neijazeugme
7

Au croisement de James Bond... et des Lapins crétins

Absurde, drôle, plein d'explosions, de couleurs et d'entourloupettes scénaristiques, L'agent Jean est inspiré des codes du jeu vidéo, du cartoon américain et des superhéros. L'histoire ? : L’Agence...

Lire la critique

il y a 6 ans

C'est toi que j'attendais
neijazeugme
5

Ah ouais quand même tu m'attendais, Sympa.

Alors ça ressemble à du Harlequin, ça à le gout du Harlequin .... C'est du Harlequin (le sexe en moins, la romance en plus). Attention je n'ai rien contre les Harlequins, ni la romance, ni le sexe...

Lire la critique

il y a 7 ans

Te succomber
neijazeugme
5

Bof

Oui ma critique pourrait se résumer à ce mot "bof". ou j'ai eu du mal à succomber (justement) Difficile de s'attacher au personnage principal de Neil, enfin dans mon cas. Survolté au début de...

Lire la critique

il y a 7 ans

Complètement cramé !
neijazeugme
8

Critique de Complètement cramé ! par neijazeugme

Tant pis si plusieurs trouvent que ce livre déborde de bons sentiments, parce que oui c'est le cas, mais en ce moment, qu'est ce que ça fait du bien à lire, (les bons sentiments dégoulinants),...

Lire la critique

il y a 7 ans

Convoitise - Anges dechus, tome 1
neijazeugme
5

Critique de Convoitise - Anges dechus, tome 1 par neijazeugme

L’intrigue se passe à Caldwell (Comme pour la saga : La confrérie de la Dague Noire) et en partie dans un club : Le Masque de Fer, successeur du Zero Sum de la saga sus-citée. Nous faisons la...

Lire la critique

il y a 8 ans

ICED - Les chroniques de Dani Mega O'Malley, tome 1
neijazeugme
7

Critique de ICED - Les chroniques de Dani Mega O'Malley, tome 1 par neijazeugme

Oh purée elle l'a fait, je ne pensais pas que Karen Marie Moning, pourrait faire aussi bien, qu'avec les chroniques de Mackayla Lane, et pourtant ....... Par contre tout va vite, les éventements...

Lire la critique

il y a 8 ans