Avatar opaul

Critiques de opaul

Versus
  Suivre
6.8

Big brother is watching you

Adapter le génial roman d'Orwell est une gageure. L'approche de Rémi Torregrossa et Jean-Christophe Derrien respecte l'œuvre tout en y apportant une touche personnelle, notamment par l'emploi parcimonieuse de la couleur. C'est bien fait et si ce n'est pas aussi dense que le roman lui-même c'en est une approche tout à fait remarquable qui donnera peut être envie de découvrir l'original. Lire la critique de 1984

Avatar opaul
9
opaul ·
Bande-annonce
7.2

Désir de mort

Au début du film, le héros, prof de philo, donne un cours sur les fantasmes et la nécessité de ne jamais les réaliser pour ne pas tomber dans l'ennui, cher à Schopenhauer. Seul le désir est moteur de vie dit Kant. Tous les désirs. Même le désir de mort. Et quand sa vie est devenue merdique, comme l'était celle de Socrate, laid, rejeté de tous et ayant épousé une mégère, le désir de... Lire l'avis à propos de La Vie de David Gale

Avatar opaul
7
opaul ·
Bande-annonce
7.6

Je me souviens de Marienbad

Memento me fait penser à "l'année dernière à Marienbad": même construction destructurée, mêmes interrogations du héros, mêmes incompréhensions du spectateur. De la belle ouvrage, dans les deux cas, où pourtant le style est un peu trop appuyé. Lire la critique de Memento

Avatar opaul
7
opaul ·
6.6

la clôture entre Camus et Kafka

Il fallait oser ! Fabcaro fait une BD absurde sur l'absurde et c'est génialement drôle ! Encore un excellent cru de Fabcaro. Lire l'avis à propos de La clôture

Avatar opaul
10
opaul ·
Bande-annonce
8.5

A la recherche du temps perdu

C'est un film Proustien, à déguster comme autant de petites madeleines, à voir et revoir pour l'interpréter toujours différemment suivant sa propre avancée en âge. Du grand cinéma, une musique magnifiques, des acteurs / actrices sublimes. Lire la critique de Il était une fois en Amérique

Avatar opaul
10
opaul ·
Bande-annonce
7.6

Suivez le lapin

Film envoutant à tous les sens du terme. A voir et à revoir. Un OFNI (objet filmique non identifié), qui n'est d'aucun genre. Lire la critique de Donnie Darko

Avatar opaul
8
opaul ·
Bande-annonce
5.4

Laureline: 10/10 ; Valérian 6/10

Les effets sont géniaux même si maintenant on est un peu blasé, hélas. Laureline est particulièrement bien rendue, notamment dans sa version française avec une voix légèrement cassée. Valérian malheureusement est un peu moins bien. Mais bon, ne boudons pas notre plaisir: l'univers de Christin et Mézières est bien là et pour les fans, c'est un vrai bonheur. Lire la critique de Valérian et la Cité des mille planètes

Avatar opaul
8
opaul ·