Avatar <  OSWΔLD >

Critiques de < OSWΔLD >

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

L.A. Elle l’a.

Le danois überbranchey Nicolas Winding Refn est de retour et nous le fait savoir en griffant littéralement son blase d’entrée de jeu pour faire mouiller la culotte de 95% des étudiants hexagonaux d’arts du spectacle option ciné. Poudre aux yeux multicolore sur fond de gros Martinez : les dés sont lancés. Cette fois-ci il troque ses Ken pour des Barbie, mannequins sans ken (ou... Lire la critique de The Neon Demon

16 1
Avatar <  OSWΔLD >
5
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.8

Le plus grand cabaret du monde.

D’abord un constat : comment un tel film a-t’il pu passer inaperçu ? Ensuite, les faits : à l’image de Léa Seydoux, ce Shapito Show est indubitablement fait « de bric et de broc ». En deux parties, elles-mêmes subdivisées en deux – nous voilà donc face à quatre moyen-métrages, habilement enchevêtrés, aux intitulés exhaustifs : Amour, Amitié, Respect,... Lire la critique de Shapito Show

1
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
5.9

Even cows get the blues.

A l’ombre du grand et beau cerisier qu’est le cinéma d’animation japonaise, mondialement célèbre et célébré, pousse – timide mais résolu - un autre arbre qui lui semble à la fois semblable et bien différent, dont les ramifications fleurissent à toute allure (ça c’est l’animation coréenne, hein). Nous allons donc nous intéresser à cette fleur, poétique et bizarre, qu’est The... Lire la critique de The Satellite Girl and Milk Cow

Avatar <  OSWΔLD >
7
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
7.0

Les enzymes de l'âme ressemblent à des nénuphars.

Bi Gan begins sous les meilleurs hospices, des latitudes subtropicales où le temps n’a plus trait. Apichatping-pong sensoriel (pour de vrai), ce premier grand Kaili Blues se joue de sa descendance filée des maitres Tarkovski ou Hsiao-Hsien, baignant subrepticement dans les lagunes énigmatiques d’un Lynch extrême-oriental. On arrête là les comparaisons :... Lire l'avis à propos de Kaili Blues

6
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.7

Summertime sadness.

Sur ce thème lourd et désolé qu’est celui du deuil, le (quasi) inconnu Mikhaël Hers compose une œuvre douce et délicate, ciselée d’une grande pudeur un peu précieuse – que d’aucun qualifieront de maniérisme effectif (affectif), mais après, chacun voit midi à sa porte comme on dit. Et à la mienne il y a qu'ici, l'idée, c’est : Un film sur la vie parce que la mort,... Lire l'avis à propos de Ce sentiment de l'été

5
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
7.4

Zootopia is the new Berlin.

Pour sa saison hiver 2015-2016, Disney pose un gros lapin aux stéréotypes: après la géniale reprise de Star Wars et son binôme principal ♀/black, voici venu le temps des histoires sans amourettes et autres fragilités girly inhérentes au mastodonte américain de l’animation. Zootopie, 55ème Grand Classique de Big D, est une comédie policière zoomorphique où... Lire la critique de Zootopie

3
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.6

Ici la voix.

On parle souvent de Charlie Kaufman pour ses scénarios (nouvelle réfôrme oblige) comme Dans la peau de John Malkovich où John Malkovich est John Malkovich dans John Malkovich ou encore Eternal Sunshine Of A Spotless Mind où Jim² au cube se débat contre l’Amour avec un grand A à Montauk puis oublie tout : en somme, tout ce qui titille... Lire la critique de Anomalisa

2
Avatar <  OSWΔLD >
5
< OSWΔLD > ·
-

Mort-au-Prince.

Mange ceci est mon corps, titre d’envergure cannibalo-christique, tient dans son fond comme dans sa forme de l’expérience à valeur expérimentale. Vendue dans son (non-)synopsis comme hypnotique et viscérale, elle l’est, en un sens, de part de sa carrure macroscopique, de par son allégorie du fluide (l’eau, stable ou mouvante, le lait, polysémique), sa tropologie du... Lire l'avis à propos de Mange, ceci est mon corps

Avatar <  OSWΔLD >
5
< OSWΔLD > ·
5.9

Queue de poisson.

Jura. Atmosphère bouseuse et pluvieuse. Attention je ne parle pas d’une rave party. Isabelle Huppert est une jeune adulte. Un peu adolescente (elle écoute du rock british en hautes sockets, donc bon). Donc : « Une adulescente » (Femmes actuelles). Avec un sweat sheurte avec écrit « peut-être » dessus. Peut-être ? Au début elle confectionne du jus de truite. Tranquille. Car elle vit dans un... Lire l'avis à propos de La Truite

5 1
Avatar <  OSWΔLD >
4
< OSWΔLD > ·