Avatar <  OSWΔLD >

Critiques de < OSWΔLD >

Versus
  Suivre
Bande-annonce
4.5

Shine bright like a diamond.

En ma potentielle qualité de docteur ès films Pokémon, imperturbable tradition annuelle s’il en est, me voilà de retour pour causer du petit dernier : un dix-septième rejeton à base de « cocon de la destruction » et de plaidoyer anti-voleurs/ode à l’amitieyyyy (sic). Ça commence par un cache-cache dans un dédale de gemmes sous-terraines, monarchie de son état peuplée de Strassie (aka.... Lire la critique de Pokémon 17 : Diancie et le Cocon de l'Annihilation

1
Avatar <  OSWΔLD >
4
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.1

Clafoutis visuel.

Guerre froide. Koyaanisqatsi : une fusée explose et l’Humanité se désagrège sous les cordes du maestro Philip Glass. Perfection absolue. (ellipse temporelle de 20 ans ponctuée d’un Powaa- sans grand éclat) After du 11/9. Naqoysatsi : des avions ont explosé et l’Humanité n’est plus qu’un négatif d’elle-même. Littéralement. Godfrey... Lire l'avis à propos de Naqoyqatsi

4 1
Avatar <  OSWΔLD >
5
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.4

Sentiment de non-existence(s).

Son premier Submarine était séduisant et audacieux, garni de tics indés à ça d’être irritants mais installant clairement l’univers Ayoade dans la mare des réalisateurs à guetter avec attention : un univers graphique, cynique et nostalgique. L’étape du film cadet est toujours casse-gueule, et, ô joie, The Double est non seulement une réussite totale mais – plus encore – un triomphe de cinéma.... Lire la critique de The Double

9 1
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.3

L’insoutenable difficulté de l’être.

A l’origine, il y a « Sous la peau », le livre de Michel Faber que je lis depuis quelques mois déjà, mais comme je ne lis que #1 dans les trains #2 dans les lavomatiques et que je ne fréquente assidument ni l’un ni l’autre (même si j’ai la carte 12/25, pas de méprise), je n’avance pas trop mais suffisamment pour constater la grande liberté d’adaptation du film. On passe d’une petite bigleuse aux... Lire la critique de Under the Skin

14 1
Avatar <  OSWΔLD >
9
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
7.2

Il est venu le temps des cathédrales.

Deux japonais se rencontrent à Lisbonne alors que les sixties sont sur le point de s’achever. Il cherche une cathédrale utopique, quelque part en Europe. Et il la trouve elle, meurtrie par des blessures inexprimables, et les voilà à promener leurs spleen et idéaux à travers les villes du vieux continent. Sur eux plane le fantôme inexprimable de la guerre, des années plus tôt : l’horreur de... Lire l'avis à propos de Adieu clarté d'été

6
Avatar <  OSWΔLD >
7
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
8.5

Chronique des extases quotidiennes.

Titre d’un lyrisme renversant et d’une longueur proportionnelle à son contenu, As I was moving… prend la forme d’un de ces boss de donjon qu’on attend et qu’on espère dans sa vie cinéphile. Ambitieusement, mais avec une incroyable simplicité, Jonas Mekas filme la vie – sa vie – sur plusieurs décennies, s’excusant ci-et-là par des intertitres qu’ « il ne se passe rien dans ce film », qu’il ne... Lire la critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

4 2
Avatar <  OSWΔLD >
9
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
4.5

L'infirmière Joëlle : clone ou pas clone ?

Chaque année à l’arrivée du printemps, il y a : ① Poisson d’avril ② Pâques + commémoration du décès prématuré de Jésus Christ (RIP…toujours les meilleurs en premier) ③ Mon visionnage du nouveau film Pokémon Obligation annuelle autant que plaisir semi-coupable, me voilà à matter le dernier cru (le 16ème rien que ça) des aventures mini-long-format (1H06, c’est clairement pas du Béla Tarr hein) de... Lire la critique de Pokémon 16 : Genesect et l'Éveil de la légende

3
Avatar <  OSWΔLD >
3
< OSWΔLD > ·
Écouter
7.1

Todd mon amour.

Todd Terje c’est avant tout « Inspector Norse », fulgurance disco-électrique à la mélancolie sous-jacente (et au clip²foufurieux). Une sorte de morceau festif définitif qui fait ici office d’épilogue à cet « album time ». Et c’est dire si ce premier album était attendu. Et c’est dire si ce premier album égale nos attentes – les dépasse souvent, et, dans quelques prodigieux moments, touche à la... Lire l'avis à propos de It’s Album Time

21
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
6.2

Ces terres démentes.

Une île Méditerranéenne. Du soleil, du vent et de l’électro. Et Manuli de nous faire une cover toute particulière du fameux mythe de Kaspar Hauser, l’adolescent mystérieux trouvé à Nuremberg en 1826. Roi espéré, figure quasi christique, il prend ici l’apparence d’un(e) jeune punk(ette) androgyne en survet Adidas, casque vissé au crâne. Silvia Calderoni, performeuse de son état, y prête... Lire la critique de La Légende de Kaspar Hauser

10
Avatar <  OSWΔLD >
6
< OSWΔLD > ·
Bande-annonce
7.8

Eastern promises dans un hôtel Barbie.

Il y a des films comme ça, tout le monde va en parler et bien mieux que moi, dire que Wes Anderson est un génie et que sa bande d’acteurs c’est un peu sa famille de ♥ et que tout ça c’est de la pâtisserie viennoise (les vrais savent) pour les yeux ou je ne sais quelle comparaison gastronomique et que c’est un putain de feel-good movie auréolé d’une mélancolie feutrée et blablabla bonheur... Lire l'avis à propos de The Grand Budapest Hotel

6
Avatar <  OSWΔLD >
8
< OSWΔLD > ·