Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Avatar pierreAfeu

Critiques de Pierre Guiho

@pierreAfeu
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

Aimer !

Avec une inhabituelle sobriété, preuve qu'il croit totalement en l'histoire qu'il raconte, Honoré livre un mélodrame lumineux qui touche à l'essentiel : la vie, la mort, l'amour, le sexe. La structure littéraire dessine des personnages denses à l'intelligence intuitive qui rendent la relation amoureuse immédiatement tangible. D'une absolue générosité, Pierre Deladonchamps et Vincent Lacoste... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

6
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·
Bande-annonce
6.3

Maladroit mais intéressant

Dans sa volonté d'évoquer les trente années qui, de sa dépénalisation au vote du mariage pour tous, en passant bien évidemment par l'épidémie du sida, ont permis une meilleure reconnaissance de l'homosexualité, la mini-série de Philippe Faucon s'apparente davantage au roman-photo qu'à la saga télévisuelle. Ainsi, Fiertés fonctionne comme un collage de faits et d'événements servant de... Lire la critique de Fiertés

2
Avatar pierreAfeu
6
pierreAfeu ·
Bande-annonce
7.8

Joyeux et salutaire

Bonne nouvelle : Wes Anderson abandonne la naphtaline et le vernis poussiéreux de ses deux précédents films pour retrouver le goût de la liberté ! Si son bricolage atteint désormais une sophistication maniaque, le cinéaste réjouit par la liberté de ton qu'il adopte et le fond profondément politique qui l'habite. Somptueux formellement, joyeux et combatif, L'Île aux chiens, au-delà de... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

3 2
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·
Bande-annonce
5.9

Paroles paroles

L'ancêtre du porte-voix baptisé "porte-parole", inventé par les Grecs au même titre que la République et la Démocratie, outil destiné à se faire entendre, symbolise la manière dont les participants de Nuit Debout veulent identifier leur mouvement : il s'agit de faire circuler la dite parole afin de réponde à la violence de la Loi Travail dont le passage en force par le biais du 49.3 s'impose... Lire l'avis à propos de L'Assemblée

Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·
Bande-annonce
6.3

L'une des œuvres les plus intimes de son auteur

Comme souvent chez Gus Van Sant, la représentation du temps s'écarte d'une traditionnelle structure linéaire pour dessiner à l'intérieur du film un mouvement à la fois mental et intuitif plus à même de traduire la complexité d'un personnage ou d'un récit. Quand, laissant de côté les expérimentations visuelles qui ont fait sa réputation, le cinéaste de Portland choisit l'épure, le montage,... Lire la critique de Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot

1
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·
Bande-annonce
6.6

Petit téléfilm

De bonnes intentions et de bons interprètes (Corinne Masiero réussissant à ne pas être insupportable...) ne suffisent pas à sauver un film aussi laborieux dans son écriture que dans sa mise en scène. Le tout se situe au niveau d'un téléfilm moyen. Lire la critique de Vent du Nord

1
Avatar pierreAfeu
4
pierreAfeu ·
Bande-annonce
6.7

Avec douceur et bienveillance

Né Suzanna, Coby (prénom de transition) entreprend de donner à son corps l'apparence qui correspond à ce qu'il est. Soutenu par sa compagne, nullement rejeté par ses proches, parents et frères, il commence à poster des vidéos sur YouTube avant de s'adresser à son demi-frère, le réalisateur Christian Sonderegger. Alors qu'il avait refusé cinq ans plus tôt, celui-ci accepte finalement... Lire l'avis à propos de Coby

Avatar pierreAfeu
6
pierreAfeu ·
Bande-annonce
7.2

Game over

À 71 ans, Spielberg prouve qu'il maîtrise encore le game (comme on dit dans le milieu) en proposant une dystopie immersive et ludique qui multiplie les références d'une pop culture mondialisée dans laquelle Tye Sheridan, bien que s'empâtant, se coule à merveille. L'ensemble, hyper classique (avec voix-off narrative pesante en guise d'introduction) et très lissé, n'en demeure pas moins fort... Lire la critique de Ready Player One

Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·
Bande-annonce
7.4

Peut-être le meilleur Kechiche !

Affichant pour la première fois une légèreté qui fait probablement défaut à tous ses autres films, Kechiche réussit avec presque rien à exprimer l'essentiel. La fluidité prend vite le pas sur un démarrage quelque peu laborieux et permet au cinéaste de capter, comme il sait le faire, la grâce d'instants éphémères tout en proposant une œuvre intrinsèquement politique : s'il se déroule en 1994,... Lire la critique de Mektoub, My Love : Canto uno

1
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·
Bande-annonce
5.5

Nocturne et maîtrisé

Vif et prolifique, le cinéma chilien contemporain se construit constamment entre un présent en quête de repères et un passé meurtri par les années de dictature. Cherchant à exprimer cette dualité, Fernando Guzzoni construit son film autour de la figure du « Huacho » (mot d’origine quechua qui signifie orphelin) en s'intéressant aux liens distendus entre un père et son fils. Il... Lire l'avis à propos de Jesús - Petit Criminel

1
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·