Avatar Ray Harryhausen

Critiques de Ray Harryhausen

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.9

Critique de Mad Detective par Ray Harryhausen

Comme d'hab' avec Johnnie To, on s'attend à voir une sympathique série B; comme presque toujours, on en ressort avec l'impression d'avoir pris une belle claque; le film est conçu sur un crescendo, qui part effectivement d'un mince sujet: un flingue perdu dans les bois par un flic et le collègue dudit flic qui disparaît au même endroit; à cette enquête vont s'atteler un jeune policier et son... Lire la critique de Mad Detective

Avatar Ray Harryhausen
8
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
6.3

Critique de Le Territoire des loups par Ray Harryhausen

On aurait pu avoir affaire à un grand survival, on sort finalement du visionnage avec une impression mitigée; d'abord le positif: le dernier tiers du film, s'il est un peu téléphoné, est quand même assez maîtrisé; les loups sont plutôt très réussi; le réal nous livre une scène de crash aérien assez dantesque, après un début de film qui traîne en longueur; d'ailleurs c'est là que le bât blesse;... Lire la critique de Le Territoire des loups

1
Avatar Ray Harryhausen
6
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
4.1

Critique de 10 000 par Ray Harryhausen

Je lui mets 2 pour le bénéfice du doute, parce que je l'ai regardé d'un oeil; c'est comme un film de Rolland Emmerich sans scènes de destruction massive: la maigreur du scénario fait peur, le jeu des acteurs révulse et la réal nous navre; bon j'arrête les 7 plaies d'Egypte, d'ailleurs on ne tire pas sur une ambulance, surtout quand elle est conduite par Emmerich, c'est trop facile. Lire la critique de 10 000

1
Avatar Ray Harryhausen
2
Ray Harryhausen ·
6.5

Critique de L'Homme de la loi par Ray Harryhausen

1970. Le western en tant que genre est entré de plein pieds dans sa période désenchantée (rappelons par exemple que la Horde Sauvage est sortie un an auparavant). Le film de Michaël Winner s'inscrit parfaitement dans ce mouvement. Film âpre, relativement violent, nous suivons la mission que s'est attribué le shérif Maddox (Lancaster) de ramener des rancheros à la ville qui a vu leurs exploits... Lire la critique de L'Homme de la loi

1
Avatar Ray Harryhausen
6
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Le Discours d'un roi par Ray Harryhausen

Difficile de résister à la composition de Colin Firth qui emporte le film au-delà du simple classicisme qui tenait dans l'ensemble des autres ingrédients du métrage (au hasard, la réal, les décors et Helena Carter Bonham); l'acteur porte le film sur ses épaules, aidé il est vrai par un Geoffrey Rush qui joue un rôle taillé pour lui; sur un sujet comme celui-là (aka pas le plus excitant du... Lire la critique de Le Discours d'un roi

1
Avatar Ray Harryhausen
6
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
3.9

Où est passé le réalisateur ?

Après le correct L'amour sans Préavis et le réussi Le Come back, Mark Lawrence manque la passe de 3; la faute à de multiples éléments: une actrice principale qui surfe sur sa popularité d'alors et manifestement pas sur son talent de jeu (bien que se prestation ne soit pas uniformément catastrophique), une partie de l'intrigue trop foireuse pour une comédie romantique (le tueur à gage), un... Lire la critique de Où sont passés les Morgan ?

Avatar Ray Harryhausen
3
Ray Harryhausen ·
8.1

Critique de Habibi par Ray Harryhausen

Que dire de la nouvelle BD de Craig Thompson ? qu'il est trop lourd (un véritable pavé) et trop foisonnant pour le lire au lit au terme d'une longue journée ? qu'il est plus convaincant que Blankets ? que Craig Thompson a bien fait de se tourner totalement vers la fiction et que l'univers qu'il décrit se marie avec bonheur avec son style ? Tout cela est indéniable à tel point qu'au terme d'une... Lire l'avis à propos de Habibi

Avatar Ray Harryhausen
8
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
6.4

Critique de Killing Bono par Ray Harryhausen

Film entre deux eaux, et c'est là son problème; ni comédie (car pas très drôle), ni drame (car on s'attache difficilement aux personnages); une histoire dont on sent qu'elle a du potentiel (deux frères musiciens dans l'ombre des rivaux d'école à qui tout réussi, alors qu'eux enchaînent -en partie de leur fait- les galères), mais qui manque à l'écran de rythme et d'intérêt; le roman dont est tiré... Lire la critique de Killing Bono

1
Avatar Ray Harryhausen
5
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
7.2

Critique de Bullitt par Ray Harryhausen

Parce que McQueen, Schiffrin, Vaughn, San Francisco, une scène culte qui mérite sa réputation, mais aussi parce que le film est supérieur à la somme de ces éléments; un vrai bon polar des années 70, une réal limpide et lisible (cf. les scènes d'action), un rythme à la cool, en accord avec la musique qui la pare. Lire la critique de Bullitt

1 3
Avatar Ray Harryhausen
7
Ray Harryhausen ·
Bande-annonce
8.0

Attention Spoiler (mais dans le résumé SC) !

Un film court (70 minutes) qui contient pourtant des scènes dont on se demande quel est l'intérêt de les avoir intégré dans le film (la diligence); là n'est pas le seul paradoxe d'un film qui n'a de western que le nom; pas de scènes de poursuites à cheval, pas de gunfight, des saloons déserts ou presque (l'alcoolique d'habitude rigolard est remplacé par le même mais format inquiétant); dans ce... Lire la critique de L'Étrange Incident

Avatar Ray Harryhausen
8
Ray Harryhausen ·