Avatar reno

Critiques de reno

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

Critique de Paterson par reno

Elle perce des trous pour laisser passer la lumière, elle aménage les ombres, elle drape sa vie de rêves. Il range dans son carnet les mots qui le soustraient à son travail. La poésie est l’accident dans le cycle du temps. Elle ne se reproduit pas, elle existe de la possibilité de sa disparition même. Elle est force de continuité. Lire la critique de Paterson

8 3
Avatar reno
7
reno ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Gone Girl par reno

La froideur plastique de Gone Girl répond à celle, mécanique, de l’intelligence de son protagoniste féminin, comme la mise en scène de Fincher qui déroule un programme parfaitement huilé. La symétrie est au cœur de la construction dialectique du film où les éléments se répondent et s’opposent : chaque membre du couple ; leur récit ; l’intérieur à l’extérieur ; la... Lire la critique de Gone Girl

3 6
Avatar reno
8
reno ·
8.4

Critique de La Horde du contrevent par reno

Longtemps je me suis demandé à quoi pourrait bien ressembler le roman de l’immanence. Le roman classique avec son narrateur omniscient, extérieur à l’action est le véhicule nécessaire d’une morale. De même, la toute puissance du narrateur proustien sur son univers maintient l’effet d’une verticalité et si La Recherche est l’exposé d’une subjectivité, il s’agit paradoxalement d’une... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

13
Avatar reno
9
reno ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Moi, Daniel Blake par reno

Il y a quelques années, je m’étais attaqué frontalement à Polisse au prétexte que « le film est incapable, parce que le cinéma y est ontologiquement impuissant, de nous « montrer » ce qu'EST le quotidien d'une Brigade de protection des mineurs ». Or, pourquoi chez Ken Loach, cela prend-il ? Pourquoi parvient-il à nous montrer le quotidien des misérables ? Sans doute cela tient-il au... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

6 5
Avatar reno
8
reno ·
Bande-annonce
7.8

Critique de In the Mood for Love par reno

In the Mood for Love se revoit. Au passé, tout nous est déjà dit en introduction et revoir le film nous met alors face à la répétition dont l'échappé est impossible. Répéter non pas pour se confronter comme chez Nietzsche à l'évaluation morale d'une action, mais à l'implacable d'une destinée dont chaque instant du récit nous révèle qu'il aurait pu en être pourtant autrement.... Lire l'avis à propos de In the Mood for Love

15
Avatar reno
9
reno ·
7.3

Critique de La Chartreuse de Parme par reno

Rares sont les romans qui communiquent à leur lecteur un tel plaisir, mieux, une telle joie. On ne peut que tomber d'accord avec Béatrice Didier, responsable de l'édition de La Chartreuse de Parme en 1972 chez Folio. Se découvre dans ce roman un plaisir de la péripétie et un goût pour l'anecdote qui le rendent profondément vivant où dans le foisonnement de l'action, la constance des... Lire la critique de La Chartreuse de Parme

19 2
Avatar reno
10
reno ·
8.1

Critique de Septentrion par reno

Septentrion se lit vite, il faut se laisser capter par le rythme cinglant de Calaferte pour ne pas être submergé par le flot débordant des mots, ne pas s'arrêter au sens de chacun mais saisir l'effet d'ensemble. L'écrivain a de la verve ! Certainement trop, se dit-on parfois. La sexualité occupe tout l'espace jusqu'à l'écœurement. L'œil porté au monde le juge et le... Lire la critique de Septentrion

6
Avatar reno
7
reno ·
7.4

Critique de Les Choses par reno

Perec a d'emblée reconnu ce qu'il devait à Flaubert dans l'écriture de Les Choses et particulièrement à L'Education sentimentale dont il émaille son récit de références (la gravure du premier paragraphe présente un navire à aube dont le nom Ville-de-Montereau est celui du bateau sur lequel est embarqué le jeune Frédéric au début du... Lire l'avis à propos de Les Choses

10 1
Avatar reno
8
reno ·
Bande-annonce
5.7

L'Homme à l'époque de sa substitution technologique

Parlons franchement, il n'y a pas chez Joss Whedon a priori matière suffisante à susciter l'intérêt. Pourtant Avengers : L'Ere d'Ultron rassemble un certain nombre de thèmes qui le rattachent à la tradition du grand cinéma américain tout en creusant des questions particulièrement actuelles. A l'origine d'Ultron, il y a une paranoïa : celle de Stark. A lui seul, il... Lire la critique de Avengers : L'Ère d'Ultron

2
Avatar reno
7
reno ·
7.3

Critique de Vice caché par reno

Quel lien entre toutes les "affaires" que suit le privé hippy Doc Sportello ? La disparition de Mickey Wolfmann, celle de Coy Harlingen, la mort de Glen Charlock, celle de l'inspecteur Indelicato, et le Croc d'or, le LAPD, le FBI ? On ne cherchera jamais vraiment à comprendre et Doc obtiendra toutes les réponses par le jeu du hasard et de ses errances psychédéliques. Le talent de conteur de... Lire l'avis à propos de Vice caché

5
Avatar reno
8
reno ·