Avatar sachamnry

Critiques de Sacha Maunoury

@sachamnry
Versus
  Suivre
7.6

La grève, ça ne paye pas de mine !

Le Sel de la terre est un film important dans son propos, mais relativement mineur dans sa forme. On peut attribuer de nombreux mérites à ce film, qui fait figure d'opposant indépendant à la grande machine capitaliste. À l'image des mineurs et de leurs femmes qui luttent contre les patrons qui détiennent les capitaux, le film lui lutte contre le système hollywoodien.... Lire la critique de Le Sel de la terre

Avatar sachamnry
6
sachamnry ·
Bande-annonce
7.9

Les voleurs d'espoir

Le Voleur de bicyclette est un monument du cinéma néoréaliste italien, et pour cause il synthétise toutes les composantes de ce mouvement : les décors naturels, les acteurs non-professionnels et les problématiques sociales abordées (chômage, reconstruction de l’Italie post-WW2, pénurie alimentaire…). Et comme souvent, la fin n’est pas un modèle de happy ending... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

6 6
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
Bande-annonce
7.4

Print the legend

Bon, il n'y a pas à dire, Billy Wilder sait raconter les histoires, qui plus est des histoires sur le 7ème Art. Quelque part, il faut voir Fedora comme une suite fantasmée ou une réécriture inversée de Sunset Boulevard. Comme dans Sunset Boulevard, le film commence par la mort du personnage... Lire l'avis à propos de Fedora

5 3
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
7.5

Vol au-dessus d'un nid de coco

Roberto Rossellini remporte en 1946 la Palme d’Or pour son œuvre Roma, città aperta ce qui, par la même occasion, met en lumière le néoréalisme italien. Ce film est en effet considéré comme l’un des films fondateurs du cinéma néoréaliste italien. En 1953, sort Europe 51. Ingrid Bergman y interprète une bourgeoise mariée à un riche... Lire la critique de Europe 51

4 5
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
Bande-annonce
6.8

Une certaine idée de la souffrance

Steve McQueen met en scène un new-yorkais, en apparence équilibré qui souffre en réalité d’une addiction au sexe. Le film retrace la façon dont il combat cette maladie tout en la cachant à son entourage. D’emblée, on a affaire à un sujet fort intéressant mais très casse-gueule. On pourrait tomber dans le voyeurisme (cc Kechiche) ou dans les clichés,... Lire la critique de Shame

6 6
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
Bande-annonce
5.2

Un bon profil qui se voile la face

À l’heure où les Biopics hantent le paysage cinématographique international, sort en salles le premier Biopic (au cinéma) du Général de Gaulle, figure historique française. Jusqu’à présent, il n’y avait eu que des téléfilms à son propos. Il y a quelque chose que j’ai toujours trouvé fascinant dans les mots, c’est la façon dont on peut les interpréter. L’ironie de « De... Lire l'avis à propos de De Gaulle

4 11
Avatar sachamnry
5
sachamnry ·
Bande-annonce
6.9

Éloge paradoxal du Mensonge

Sorti en juillet 2019 aux États-Unis, The Farewell est qualifié de « film de l’année » par le magazine américain Rolling Stone. Il sort cependant en France en ce début de décennie, accompagné d’une puissante communication. Déjà, peut-on vraiment dire objectivement que The Farewell est le meilleur film de l’année, sachant que Parasite est sorti la même année ?... Lire l'avis à propos de L'Adieu

5 4
Avatar sachamnry
7
sachamnry ·
Bande-annonce
6.7

"La vie continue même si tu te tais."

Alors qu'il avait atteint les sommets du 7ème art avec son chef d'œuvre Mommy (Prix du Jury à Cannes en 2014), Xavier Dolan présente son 8ème film, Matthias et Maxime. Un film sur l'amitié et la difficulté de communiquer avant tout, mais les thèmes chers au prodige québécois sont également traités, à savoir le rapport mère-fils, l'homosexualité ou encore la... Lire l'avis à propos de Matthias & Maxime

8 9
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
Bande-annonce
7.4

L'amour en couleurs

Sélectionnant un bon nombre de films à voir sur MyCanal, je suis tombé sur Le Bonheur par hasard. Voyant qu'Agnès Varda est aux commandes, je décide alors de le regarder, comme une sorte d'hommage. Le Bonheur se déroule dans les années 60 (en témoignent les publicités que l'on peut voir durant le film) et raconte l'histoire d'une famille de la classe moyenne : le... Lire la critique de Le Bonheur

8 4
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
Bande-annonce
6.6

"L'amour est une offense pour ceux qui en sont dépourvus"

Emmanuel Mouret, diplômé de la Fémis, nous présente son dernier long-métrage, une adaptation de l’histoire de Madame de la Pommeraye issue du conte philosophique de Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître (1796). Madame de la Pommeraye (Cécile de France) succombe aux charmes du marquis des Arcis connu pour être un grand séducteur et pour qui les relations amoureuses sont éphémères.... Lire la critique de Mademoiselle de Joncquières

7 6
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·