Il était une fois en Amérique [En cours]

Avis sur American Gods

Avatar Falkinth
Critique publiée par le

American Gods

Saison 1: Mon premier visionnage de cette série et de cette saison, fut comment dire.. intrigante, éprouvante, perturbante et plutôt ennuyante. Dès les premiers épisodes j'ai eu du mal à rentrer dedans, à comprendre ce que j'avais en face de moi. Ce que je vois clairement c'est une série déjà avec un réalisation particulière mais qui a le mérite d'être originale, de par ses plans, ses jeux de couleurs ou bien ses effets spéciaux.

Son scénario est lui aussi intéressant même il si reste assez floue et il fallu que ma copine, qui a lu le bouquin, m'explique qui étais tel ou tel personnage etc.. mais le fais d'être pommé dans la série n'est pas de votre faute, car après un deuxième visionnage le réalisateur et apparement ce serait fidèle au bouquin, que l'on se retrouve comme Ombre Moon, perdu, se questionnant sur ce qui est réelle ou non, qui est quoi etc.. Cette série c'est aussi une ambiance particulière rythmée au sonorité, tantôt jazz, tantôt blues, tantôt orientale pour nous plonger dans ce monde si originale, peuplé de nombreuse divinités si différente les unes des autres.

Il y a également un casting très bon, je retiendrais Ian Mcshane/ Voyageur, qui a un charisme impressionnant et qui colle parfaitement à son personnage, Emily Browning/ Laura Moon, dans le rôle de la femme d'Ombre, antipathique, froide qui va se révélé au fur et à mesure, Crispin Glover/ M.Monde, peu présent dans cette première saison mais malgré ça je suis pressé de le revoir.

Bref vous l'aurez compris j'ai aimé cette première saison malgré un premier visionnage qui ma laissé un peu en mode "MEH", en revanche ce que je regrette c'est cette lenteur très présente, des scènes qui paraisse parfois inutiles et le sexe omniprésent ( je m'emballe un peu peut être) mais sinon je suis impatient de découvrir la suite, maintenant que j'ai compris les bases. 7/10

Saison 2: Après un final de saison 1 qui me promettait une guerre, j'étais tout excité de découvrir ces 8 nouveaux épisodes et finalement je suis à la fois déçu et à la fois satisfait. Déçu tout d'abord par cette lenteur toujours omniprésente et des histoires secondaires de plus en plus présente laissant le scénario principale, le fil rouge de la série de côté. Il y a tout de mêmes des récits intéressant comme celle de Thor ou de Sweeney mais pour le reste j'étais un peu en mode je m'en fous.

J'ai aussi étais gêner par cette volonté de se masturber sur des propos à l'apparence philosophique qui ne rende le récit que plus chiant à suivre, alors je ne demande pas un programme comme les marseillais à ibiza, je suis content de voir quelque chose qui se détache des productions habituelle, mais par moment c'est parfois lourdingue et finalement je ne m'attache qu'à peu de personnages.

La réalisation est plutôt bonne dans l'ensemble mais je regrette de ne pas voir le même réalisateur à chaque épisodes, j'aurais préféré voir la vision/ l’interprétation (du roman) par une seule et même personne que de plusieurs. Pour le moment je n'ai mis en avant que des (mes) défauts qu'en est t'il des qualités, car oui il y en a. Déjà et malgré de longue tirade qui on tendance à s'auto sucer, le casting est toujours aussi bon, les acteurs et actrices sont impliquées dans leurs personnages et ça fais plaisir à voir.

J'ai également aimé ces petits flash backs qui nous permette de mieux comprendre nos personnages, la série prend son temps une nouvelle fois et cela peut paraître utile par moment. Finalement cette saison 2 à un goût de saison de transition pour ce qu'on nous avait promis à la fin de la saison 1, la guerre. 6/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 68 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Falkinth American Gods