Non, tout n'est pas à jeter après le film!

Avis sur Bob l'éponge

Avatar Waddle-doo 777
Critique publiée par le

Bob L'éponge est le dernier survivant des dessins animés "traditionnels" de Nickelodéon et probablement l'une des rares séries dites « à petit budget » de l'ère 90's à être encore en production. Après plus de 13 ans de diffusion, le succès semble toujours au rendez-vous, si bien que la série est perpétuellement renouvelée...
La France ayant pris pas mal de retard sur la diffusion, ma critique s'étendra malgré tout jusqu'aux derniers épisodes sortis aux US. Je ne vais pas reprendre le « scénario » et les personnages (je pense que tout a déjà été dit) mais m'attacher plutôt aux évolutions de la série, parce que j'ai trouvé assez peu de commentaires sur les saisons récentes. Du coup, comme j'ai vu tous les épisodes (à quelques exceptions près) assez récemment, j'ai fait une sorte de pavé, donc bon courage à ceux qui le liront! x)

Je tiens à préciser qu'assez paradoxalement, je n'accrochais pas tellement quand j'étais plus jeune ; ce n'est que passé un certain âge que j'ai commencé à réellement apprécier. Je pense que je ne suis peut-être pas la seule dans ce cas !

Premières saisons et film

Les premières saisons sont excellentes. Le film (qui devait initialement servir de conclusion à la série) est très bon aussi. Mais j'ai l'impression que les gens sont trop marqués par la césure créée par ce dernier. Tout n'est pas parfait dans les premières saisons - comme tout n'est pas mauvais après le film.
Il y avait effectivement un charme particulier dans ces épisodes. Du point de vue des persos, la dynamique Bob-Carlo fonctionnait mieux que dans les saisons suivantes, Sandy avait encore un rôle récurrent, Krabs était plus sympathique.

Saisons post-film

Il y a de très bons épisodes dans les saisons 5, 6, 7. Le problème, c'est qu'ils sont noyés dans un flot d'épisodes insipides.
Par contre, en ce qui concerne la saison 8 et le début de la saison 9, c'est plutôt réussi. On est plus près des premières saisons que précédemment.
La saison la plus faible de la série est, je crois me souvenir, la saison 6.

Par ailleurs, dans les saisons plus récentes, il y a même des épisodes un peu "osés" : dans la saison 8, Are You Happy Now ? - un de mes préférés - a été critiqué pour ses allusions sur le suicide, l'humour noir n'étant pas vraiment chose courante dans la série. L'épisode est lui même probablement un clin d'oeil à la très célèbre Creepy Pasta « Squidward's (=Carlo) Suicide », qui est peut être une des plus hard dans le genre... (Je vous dis pas la tête que j'ai fait quand je l'ai lu pour la première fois ; en plus, l'image de Carlo est vraiment dérangeante, plus encore que l'anecdote elle même, qui est un peu irréaliste.)

La fameuse "scène de l'ongle" a aussi marqué les esprits. (
http://www.youtube.com/watch?v=yojDSv25aak
Quand tu regardes les dessins animés du matin en prenant ton petit déj, tu t'attends pas à ça... Beuh ! Par comparaison, dans dans la scène des ongles de l'anime Higurashi, on voit pas grand chose, mais là... Le pire c'est que des scènes comme ça, y en a plein.)

De mémoire, le dernier épisode de la saison 8 - Hello Bikini Bottom est considéré comme l'un des meilleurs de la série. Comme quoi, ceux qui se sont arrêtés au film ont quand même raté des choses!

Evolution des personnages

Les 7 personnages principaux sont censés représenter chacun un des péchés capitaux : Krabs, l'Avarice ; Plankton, l'Envie, ; Orgueil pour Sandy, Paresse pour Patrick, Luxure pour Bob (attendez, je vous vois venir : c'est dans le sens premier de la luxure : « aimer tout le monde »), Colère pour Carlo et enfin la gourmandise pour Gary.

Ce que l'on peut regretter dans les saisons post-film, c'est une certaine "flanderisation" (dans le sens d'accentuation trop grande des principaux traits de caractère) des personnages : Bob est devenu plus stupide, Patrick aussi (Si, si ! Bon, pour lui, c'est moins flagrant) Les plus touchés par le mouvement sont clairement Carlo, plus agressif, et Krabs, qui n'est plus représenté que dans son rapport à l'argent. Cela dit, le renforcement de la colère de Carlo et la diminution de son seuil de «tolérance» envers les agissements de Bob et Patrick peut être considéré comme une conséquence du comportement de ces derniers, qui vire plus au harcèlement qu'autre chose dans les saisons 5,6. Je veux dire, mettez vous à la place de Carlo : vous détestez votre voisin qui s'amuse à venir vous faire chier à longueur de journée ; vous bossez comme caissier dans un fast food et il est là aussi, lui et sa fichue bonne humeur alors que y a rien qui va dans votre vie et quand après une journée de merde, vous prenez votre douche, IL VOUS EPIE A LA FENETRE ! Trop, c'est trop, je comprend pourquoi Carlo en peut plus. Sérieusement, les scénaristes tirent souvent trop sur la ficelle.

Finalement, le grand gagnant dans cette évolution, c'est Plankton : apparaissant beaucoup plus fréquemment dans les saisons récentes, il est peut-être celui qui est resté le fidèle à lui même et qui y a le plus gagné en character development. A partir de la saison 7, je pense qu'il est un personnage principal bien plus important que Sandy (la grande oubliée des saisons post-film!), voire concurrençant Carlo. Reste à voir si Spot - son chien amibe apparaissant au début de la saison 9 - deviendra ou non un personnage récurrent. Alors qu'il est censé être le méchant du show, plus les saisons passent, et plus il devient sympathique et ce, au détriment de Krabs.

A titre personnel, mes personnages préférés sont Bob, Carlo et Plankton.

VF et VO

La VF n'a pas du tout à pâlir face à la VO. Au contraire, elle devient limite indispensable quand Bob change de voix dans la VO (Tom Kenny a une voix suraigüe à partir des saisons 4-5). De toute façon, je préfère vraiment la voix de Bob en VF, je ne sais pas je le trouve plus attachant et moins insupportable, surtout dans les saisons récentes. On regrettera par ailleurs le départ d'Henri Courseau (doubleur de Mr(s) Garrisson) qui doublait super bien Carlo...
Avantage à la VO par contre pour les blagues douteuses. Bonus pour les esprits mal tournés : http://www.youtube.com/watch?v=9nH-23yNmEg

En résumé, les points forts de la série :

-Les saisons 1, 2, 3, 4, 8 et 9.
-L'ambiance générale (le style graphique, la musique exotique, si caractéristique qu'elle sera parodiée dans Drawn Together ; à ce propos, il ne faut pas se leurrer : Wooldoor n'est pas un pastiche ; concrètement, il EST Bob mais dans un environnement plus trash. Impression renforcée dans la (courte) VF où le doubleur est le même que pour Bob.)
-L'humour débile et cette impression étrange de ressortir d'un épisode avec moins de neurones qu'auparavant (j'aurais jamais du me faire l'intégral pendant mon Master 2... Faites-le pendant les vacances plutôt!!)
-Les gros plans. Alors, ça j'adore! :D C'est quelque chose de très spécifique à la série et il y en a des drôles, des dégueulasses, des flippants. Ça c'est génial, vraiment.
-Le capital sympathie, qui fait que, malgré la faiblesse des saisons 5, 6, 7, ce n'est pas dérangeant de regarder même des épisodes plus "ratés".
-Les VO et VF restent globalement de bonne facture.
-Les relations Bob / Patrick et Bob / Carlo (elles mêmes très similaires aux relations J.D / Turk et J.D. / Cox dans Scrubs) rythment généralement bien les épisodes.
-Le fait que les personnages féminins soient plutôt en retrait n'est pas gênant ; par ailleurs, on remarquera que ces derniers, à part Pearl, sont assez « typés » : Sandy est douée en sport (ce qui n'est pas le cas des personnages masculins du show) et arts martiaux, s'intéresse aux sciences et Ms Puff écope du rôle de l'éternelle détenue avec bracelet électronique. En contrebalancement, Bob est souvent féminisé - quant à Carlo, il a des loisirs qui seraient qualifiés de "traditionnellement" plus féminins (danse classique, cuisine) Donc, finalement, on aboutit à un certain équilibre dans les centres d'intérêts des personnages.

Points faibles de la série :
- Une tendance certaine à la répétition. Il y a des schémas réutilisés quasiment tout le temps :
*Bob et Patrick vont à la pêche à la méduse ;
*Troubles anormaux de voisinage entre Bob /Patrick et Carlo
*Plankton veut voler la recette de l'ingrédient secret du pâté de crabe etc...
La plupart du temps, ça passe mais quand on a l'impression d"avoir vu l'épisode 1000 fois, c'est pas bon signe.
-Des saisons 5 et 6 bien faiblardes quand même...
-Un humour variable, parfois lourdingue. Cela dit, dans ce style de séries, c'est souvent inégal, et ce même dans des séries qui sont des chefs d'oeuvre du genre humour absurde comme Gintama donc...
-La « flanderisation » de Carlo et Krabs.
-En VO, le changement de voix de Bob ; en VF, le changement de voix de Carlo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6245 fois
36 apprécient · 1 n'apprécie pas

Waddle-doo 777 a ajouté ce dessin animé à 1 liste Bob l'éponge

  • Séries
    Illustration Top 10 Séries

    Top 10 Séries

    Avec : Gintama, Scrubs, The Office (US), South Park,

Autres actions de Waddle-doo 777 Bob l'éponge