Ah!Breaking Bad

Avis sur Breaking Bad

Avatar LycanthropeNyctalope
Critique publiée par le

Plusieurs de mes amis m'avaient conseillé de voir cette oeuvre et l'avaient même comparé au Scarface de DePalma. Vu le bien que l'on me disait de cette série, il me semblait donc peu cohérent que le monument soit à la hauteur de mes attentes surtout lorsque j'apprends que Bryan Cranston tient le rôle principale, puisque jusqu'ici je ne l'avais vu que dans la série Malcolm que je trouve d'une débilité comme on en voit peu.
Tout de même curieux de voir ce pourquoi tout le monde hallucinait j'ai décidé de m'y mettre et de matter l'intégralité de la série quelque soit la qualité de la série pour pouvoir enfin dire "ça y'est je l'ai vu, maintenant passons à autre les gars".
C'est à ce moment que je m'installe confortablement dans un coin douillet avec Breaking Bad, met le disque à l'intérieur de mon ordi, lance le premier épisode et là...
REVELATION!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Non seulement j'ai éliminer le Bryan Cranston de Malcolm pour le remplacer illico presto par l'immense Walter White mais j'ai découvert l'une des meilleures séries jamais crées autour d'un anti-héros. Le résultat est bluffant de réalisme et absolument captivant, la série bénéficiant d'un atout majeur:mêler humour-drame & action pour le plus grand plaisir des spectateurs.
C'est après cette remise à niveau de mon estime pour cette série que j'enchaîna les épisodes un à un de cette première saison avec un plaisir intense jusqu'au final de cette saison qui m'a littéralement scotché. Logiquement je me suis donc mis à visionner la saison 2 que je trouvais bien meilleur que la première avec un final bien au dessus de mes espérances.
Le cas de la saison 3 a bien failli me stopper net sur m'a lancée, les deux premières saison ayant installé un rythme narratif assez élevé contrairement à cette troisième partie qui a, je le pense, un dur démarrage puisque principalement axé sur

la rude proposition de divorce de Skyler à Heisenberg ainsi que les infidélités de celle-ci à l'égard de son mari avec le patron de sa boîte.

Il aura fallu attendre la mi-saison pour que je retrouve mon Breaking Bad adoré avec son action continue, son humour décalé et l'introduction de nouveaux personnages annonçant un final des plus majestueux et quel final!!!
Surpris par ce revirement de situation je resta dans mon coin douillet mis le premier disque de cette saison 4 dans mon ordi et là ce fut pour moi un réel plaisir de ne pas commencer sur la même désillusion subit lors de la saison précédente au contraire tout allait encore plus vite avec une tonne de rebondissements, de quiproquo et de Heisenberg bien sur avec en bonus un terrifiant Gustavo Fring

qui deviendra fil de la saison l'ennemi n°1 de Walter White qui décidera donc de l'éliminer à coups d'explosifs, en compagnie du vieux à la sonnette qui démange,afin de reprendre son business en étant tranquille et indépendant.

Ce cocktail donnant lieu au meilleur final de saison que j'ai pu voir et que dire du plus absurde des épisodes de cette saison digne d'un Doctor Who, celui de la mouche qui nous permet de voir de manière amusantes les liens entre Pinkman et White représentatifs de l'ensemble de la série. Si la série s'arrêtait sur ce final cela ne m'aurait pas déranger du tout mais c'était sans compter sur une dernière et ultime saison divisée en deux partie afin de faire durer un peu plus le plaisir et de jouer fortement sur nos nerfs.
Cette fin démarre directement sur la dernière scène de la saison précédente et plus exactement sur ces mots "J'ai gagné" ce qui présage une méga désillusion pour le personnage en fin de série. Devenu gourmand, toujours désireux d'avoir plus et bouffer par le système mafieux qu'il s'est imposé, Heisenberg va débuter progressivement sa descente aux enfers dont l'apogée se situera il me semble dans l'absurde finale de la partie de saison

puisque assis banalement sur les toilettes de Walter White et cherchant une revue intéressante à lire pour ce qu'il a à faire,Hank Schraeder (le beau frère de Walt et membre de la DEA)découvre la preuve que Walt est le baron de la drogue qu'il recherche depuis le début de la série.

C'est à partir de ce moment là que les scènes d'anthologie vont se succéder une à une dans cette seconde partie où tout le monde paiera pour ses crimes l'ensemble aboutissant sur l"une des plus belles fin de série même si ma préféré restera celle de True Detctive avec son plan séquence de 8 minutes mais là n'est pas le sujet.
Ce final conclu à merveille le monument Breaking Bad que je vous conseille de vive voix de regarder en intégralité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 669 fois
21 apprécient

LycanthropeNyctalope a ajouté cette série à 2 listes Breaking Bad

Autres actions de LycanthropeNyctalope Breaking Bad