L'effet pervers du whodunit !!!

Avis sur Broadchurch

Avatar Plume231
Critique publiée par le

Saison 1 (6/10) :

La réputation élogieuse dont bénéficie cette série anglaise est certainement exagérée. On ne peut pas dire que ce whodunit apporte quelque chose de particulièrement nouveau.

Le style meurtre dans le cadre d'une petite ville, où donc tout le monde connait tout le monde, avait déjà été utilisé et réutilisé des milliers de fois, le fait que le protagoniste soit tourmenté par quelques grosses fêlures du passé aussi, le fait que chacun cache quelque chose pareil, et je ne parle du duo que sont obligés de former deux personnes qui n'ont rien pour s'entendre. Sans parler de la mise en scène en elle-même qui reprend tous les tics de réalisation du genre, musique lancinante, ralenti, etc...

Mais on regarde avidement jusqu'au bout tout de même. D'abord parce que les anglais, dont David "the best Doctor Who" Tennant, y prouvent une fois de plus qu'ils sont les meilleurs acteurs du monde. Et, effet pervers du whodunit, on meurt d'envie de savoir comment, pourquoi et bien évidemment surtout qui...

Saison 2 (6/10) :

Une deuxième saison qui a le mérite de ne pas nous refaire le coup du whodunit en racontant tout simplement les suites judiciaires de l'affaire abordée dans la première ; et la preuve qu'un procès est encore plus horrible à subir qu'une enquête criminelle...

On peut ajouter une seconde intrigue qui oblige le personnage joué par David Tennant à plonger dans son passé.

Résultat, même si on a les mêmes tics de réalisation énervants, en particulier les inutiles ralentis, et que certaines ficelles scénaristiques sont grosses, l'ensemble est particulièrement intense et se montre même souvent prenant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 546 fois
4 apprécient

Autres actions de Plume231 Broadchurch