Quelques peu amer

Avis sur Charlotte

Avatar Maxime SweatGuy
Critique publiée par le

Cela fait un moment que je suis archi-fan du travail des studios Key et de Jun Maeda. En particulier avec Angel Beats! et Clannad: After Story alors forcément je me devais de regarder Charlotte.

Bon déjà c'est toujours P.A Works, donc niveau réal et qualité d'animation, bah ça déboîte hein. J'aime toujours autant ces choix de couleurs saturées.

Mais rentrons dans la partie importante, car Charlotte, c'est un gros morceau, et pas forcément dans le bon sens du terme.

J'ai le sentiment que Maeda à voulu refaire Angel Beats! en se basant sur la plupart des critiques faites à ce dernier. C'est pourquoi on se retrouve sur une structure scénaristique ultra similaire :

-Un mec #personnageultraplat seul, qui vis sa vie.
-Une nana qui lui dit : "Viens dans notre conseil car on doit t'apprendre des trucs sur la vie."
-Quelques épisodes ou ils se battent pour la cause de leur conseil
-Révélation 1
-Changement d'état du protagoniste qui lui donne une personnalité plus profonde
-Révélation 2
-Séquence finale
-Fin

Angel Beats! était considéré comme trop dense pour si peu d'épisode, c'est pourquoi, sur Charlotte, je pense que Jun à préféré retirer un paquet de perso secondaire pour pouvoir se concentrer d'avantage sur l'intrigue principale, une quête de soi, et une intrigue amoureuse (Oui bah c'est key hein). Et au final c'est pas une mauvaise idée, je suppose même que ça partait d'un sentiment de vouloir bien faire.

Mais malheureusement Charlotte ça ne prend plus aux tripes, en tout cas beaucoup moins.

Finalement le scénario est devenu certainement beaucoup plus étoffé que de base, et 13épisodes... bah c'était encore trop court. Du coup on dirait que l'histoire est hyper morcelée, que certaines scènes importantes à l'intrigue ne sont pas présentes. Certaines relations entre les personnages avancent sans véritables raisons, en particulier celle de Tomori et de Yu. C'est très perturbant d'avoir cette impression que la série avance sans son spectateur. Au final, l'histoire passe du coq à l'âne à moults reprises ce qui rend l'animé relativement cryptique et difficile à suivre.

Cela n’empêche que j'ai aimé la série, on est quand même sur quelque chose qui m'a apporté des sensations,

La scène de la mort d'Ayumi par exemple, devant laquelle je suis resté bouche bée pendant 10mn. Il à fallu que je lance l'épisode suivant pour réaliser son décès tellement je l'avais pas vu venir.

Le développement de Yu est aussi très intéressant, il part d'une platitude extrême et va passer par la dépression et la folie plusieurs fois au fil de l'histoire et j'ai trouvé ces sentiments plutôt bien retranscris. Je me suis inquiété pour lui.

Dans Charlotte, le rapport à la musique est également toujours important, encore une fois il existe 2 albums entier qui ont été créés juste pour l'animé, pour lui donner un univers.

Au final, si l'on connaît bien le travail de Jun Maeda, on peut comprendre ce qu'il à voulu faire et c'est pourquoi j'ai été touché par la série, cependant, un lambda n'ayant jamais vu son travail auparavant ne sera que perdu. Je suis un peu triste car j'y ai trouvé plein de bonnes choses, mais j'ai compris quelque chose d'important: Maeda sait toujours faire passer les émotions qu'il veut, il aime toujours autant parler de musique, il n'est pas mort, juste un peu perdu. Je suppose que les critiques sur Angel Beats! (qui aurait pu être sa meilleure oeuvre) l'ont un peu décontenancé, et donc que ça à entaché Charlotte. Reprends-toi Jun, change de registre et ça ira, comme ça à été pour Angel Beats!, comme pour Clannad: After Story.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1235 fois
4 apprécient

Maxime SweatGuy a ajouté cet anime à 6 listes Charlotte

Autres actions de Maxime SweatGuy Charlotte