Une bonne série policière de Dick Wolf, saison 1 à 4

Avis sur Chicago PD

Avatar Pascal Villalba
Critique publiée par le

20/05/18

Je viens de terminer les quatre saisons d’affilée (en VF) de Chicago Police de Dick Wolf et je ne le regrette pas. Bonnes histoires, bonnes intrigues, de l’action mais pas trop, on ne s’ennuie jamais.
J’ai quand même failli abandonner en cours de troisième saison car le niveau des intrigues est tombé assez bas ainsi que le fil rouge de la saison. Mais ça repart en trombe en fin de 3è saison pour repartir très haut en saison 4.

Je n’ai pas vu les séries Chicago Fire et Chicago Med, mais il n’est pas indispensable de les avoir vues, même pour les nombreux cross-overs. A noter des cross-over avec Ney-York Unité Spéciale également.

Dans cette série tous les acteurs sont beaux y compris les seconds rôles et rôles secondaires ! Même les malfrats, les drogué.e.s, les vieux…
L’Unité des Renseignements est composée de six membres, avec peu de changements au fil des 4 premières saisons.

Hank Voight
Le chef de l’Unité des Renseignements de Chicago. Personnage agaçant, imbuvable, absolument pas crédible à tous points de vue, rôle, jeu, direction… Fils de flic il aurait grandi avec la pègre, et ses meilleurs amis d’enfance devenus les caïds de Chicago ! Ripoux passant toujours au travers des mailles du filet jusqu’à se retrouver chef d’une Unité Spéciale blanchi par les boeufs-carottes.
Ses méthodes franchissent souvent la ligne rouge. Il interroge les suspects dans « la cage » aménagée au sous-sol des locaux dépourvus de caméras.
L’acteur Jason Beghe essaie de faire le méchant mais on n’y croit pas une seconde. J’ai regardé en VF mais cela ne vient pas que du doublage, on voit un papa « qui fait les gros yeux » à son bébé pour lui faire manger sa soupe. Bref, envie d’éclater de rire… Pareil pour la démarche, la gestuelle, on dirait Elie Kakou cherchant à parodier les cacous, : il me respecte, je le respecte, OK ? sinon « je le fracasse ».

Alvin Olinsky
Virtuel numéro 2 de l’Unité, on le voit rarement sans couvre-chef. C’est un très proche de Voight, quand il n’était pas sous couverture, il l’a suivi des débuts, à l’anti-Gang et enfin aux Renseignements. Séparé de sa femme il vit dans le garage et joue le rôle du flic blasé de tout, couvrant à chaque fois les dérapages de Voight.

Erin Lindsay
Une sorte de top model fille adoptive de Hank experte au tir, à la bagarre, douée en tout. Elle est la fille de Bunny ancienne toxicomane, connaissance de Voight et toujours un peu arnaqueuse sur les bords.

Jay Halstead
Autre top model qui aurait servi dans les Rangers en Afghanistan, tireur d’élite. Son frère est médecin et travaille à l’hôpital de Chicago. Il fait entrer un ami connu en Afghanistan « Mouse » comme civil au sein de l’Unité pour ses connaissances en piratage et informatique.

Antonio Dawson
Le Latino de service, ancien de la brigade des moeurs, contrairement à Alvin Olinski il n’approuve pas les méthodes de Hank Voight. Après des déboires familiaux il achète une salle de boxe et s’éloigne progressivement de l’Unité. Pour rejoindre la série Chicago Justice. Comme la série Chicago Justice est stoppée, il faut s’attendre à ce qu’il revienne un jour ou l’autre…

Adam Ruzek
Autre top model, fils de flic de seconde zone, enrôlé dès la première saison par Alvin Olinski il travaille en binôme avec lui. Il a tellement de qualités, beau gosse, athlète, charmeur, futé, fougueux, malin qu’il en devient totalement transparent…

Kevin Atwater
Beau gosse aussi, monsieur muscle, le noir de service, le gros bras qui joue le rôle du gentil. Simple patrouilleur à la saison 1 il intègre l’Unité des Renseignements à partir de la saison 2. Il fait souvent le lien entre la communauté noire et l’Unité des Renseignements. On lui confie des missions d’infiltration.

Kim Burgess
Elle ne fait pas partie de l’Unité mais collabore souvent en tant qu’officier de patrouille. C’est avec Trudy Platt le personnage le plus intéressant de la série. Parviendra t-elle à intégrer l’Unité de Renseignement ?

Trudy Platt
C’est le sergent du bureau, la supérieure de tous les agents de patrouille dont Kim Burgess, Kevin Atwater, Sean Roman et pendant féminin d’Olinski dans le rôle du flic blasé de tout. C’est le personnage le plus intéressant et le moins stéréotypé de la série.

Voilà, je peux maintenant regarder la saison 5 qui vient de démarrer en VF…
Je ne m’attend ni au mieux, ni au pire, juste du meilleur Dick Wolf avec de bonnes histoires, de bons scénarios et de l’efficacité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 715 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pascal Villalba Chicago PD