Thra: Children of Crystal

Avis sur Dark Crystal : Le Temps de la résistance

Avatar The Lizard King
Critique publiée par le

Si vous êtes observateur, vous avez sans doute remarqué que les médias ciné/Tv plongent dans le passé pour en ressortir des concepts.
Nostalgie ? Opportunisme ?
C'est selon...

Mais rayon Tv, nous avons vu des films transformés en série tels que:

  • Lethal Weapon,
    -Scream,
    -Silence of the Lamb,
    -Psycho (vu aucune de celles-ci par manque d'intérêt total), et ce Dark Crystal, donc.

Pourquoi m'intéresserais-je à cette transposition télévisuelle plutôt qu'à une autre sus-citée ?
Parce que Dark Crystal a un atout artistique que n'a aucune des autres adaptions Tv: les marionnettes.

Je dois pourtant dire que lorsque j'eus vent de ce projet, j'eus fortement craint que ce signe distinctif ne disparaisse au profit des inévitables (et immatériels) CGI.
Fort heureusement, il n'en est rien.

Main theme by Daniel Pemberton:
https://www.youtube.com/watch?v=Gu55qbth1gM&list=PLohYzz4btpaRmwDylGaXWeaWcFGMS2S4_

L'un des ardents artisans de cette entreprise (risquée ?) est de plus une surprise totale.
Louis Leterrier, ça vous parle ?

Oui, le gars issue de l'écurie Besson (aie) et réalisateur de The Transporter 1&2, Unleashed et Clash of the Titans pour le très moyen et The Incredible Hulk pour le meilleur (mais ce n'est que mon avis...).

Bref, pas le genre de technicien que l'on attend pour un programme aussi ambitieux que Dark Crystal, univers très éloigné de sa filmo et des "Bessonnades" post-1999.
Et pourtant, c'est lui qui réalisa tous les épisodes de ce show venu de nulle part.
Et avec brio, je vous prie !
(...avec qui..?)

Ce premier point est donc (étonnamment) positif.

Mais que serait Dark Crystal sans Brian Froud ?
Brian qui, me direz-vous ?
Brian Froud.
Cet homme est le créateur/designer de tout l'univers visuel du film, c'est à dire des décors jusqu'à la moindre créature foulant leurs sols.
Si on devait faire une comparaison, Froud est à Dark Crystal ce que H.R Giger fut à Alien, c'est dire !
Et le Sieur Froud est donc aux commandes artistiques de ce show et là, c'est essentiel !

Enfin, c'est la fille-même du regretté James "Jim" Henson (co-créateur et co-réalisateur et fondateur des fameux Jim Henson Studios, dont sortirent The Muppet Show, Sesame Street, Labyrinth et les deux premiers films Teenage Mutant Ninja Turtles) qui produit le tout.

Donc, tout démarre sous les meilleures auspices mais ça ne garanti pas toujours la réussite, mais là, force est d'admettre que ce le fut.

Tandis que je m'enquérait auprès d'Albiche (l'un de mes éclaireurs/followers) de savoir si la magie (marionnettes + direction artistique générale) imprégnait toujours ce concept, il me rassura en me disant que non seulement la dite magie opérait encore, mais que de plus le tout avait été grandement amélioré avec les techniques actuelles.

Mais vous savez comment c'est, on a toujours besoin de vérifier par soi-même.
Grand bien me fut, puisque l'ami Albiche avait vu juste: le show est magnifique !
Nous avons toujours le côté marionnette (et tout ce que cela implique) mais aussi de beaux CGI jamais envahissant (pas du Marvel/Disney, donc) et toujours au service du récit.

Les Gelflings sont encore plus beaux qu'auparavant (Brea surpasse la beauté étrange de la Kira du film), les Skeksis plus organiques, les Podlings plus expressifs) amis sans pour autant altérer leurs apparences d'origines, n'est pas Fizzgig ? ("Baaaarf ! Baaaaar baaarf barfs !")
Oui, toujours hargneux avec les inconnus, la p'tit boule de poil pleines de dents...

Un petit mot pour la BO de Daniel Pemberton: elle est très belle et colle parfaitement à son sujet. Voilà !

Bref, le côté technico/artistique est vraiment au top, qu'on se le dise !

Avant de passer au contenu proprement dit de la série, je tiens aussi à souligner l'excellence du casting vocal et le respect par rapport à celui du film.
Ainsi, nous avons:

  • l'excellente Anya Taylor-Joy (The Witch/Split...) doublant la douce et belle Princesse Vapra, Brea,

-la touchante Nathalie Emmanuel (Missandei dans GoT) en tant que Deet, la Grottan,

-Gugu Mbatha-Raw (plein de truc que j'ai jamais vu) dans le rôle de la controversée Seladon, Princesse et sœur aînée de Brea,

-Lena Headey (Chronicles of Sarah Connor, GoT) est la Maura Fara, leader des Geflings Stonewood,

-Helena Bonham-Carter (ex-égérie et ex épouse de Tim Burton), All Maudra et mère de Brea, Seladon et Tavra, Reine des 7 Tribus Gelflings,

-Mark Hamill (mais si, vous le connaissez...) prête sa voix à Skektek, le Skeksis Scientifique,

-Simon Pegg (Trilogy Cornetto) est SkekSil, le Chambellan,

-Jason Isaacs (Event Horizon, Fury), l'Empereur des Skeksis...

Ceux doublant les personnages déjà apparus dans le film s'est évertué à garder la même intonation de voix que leurs aînés et ce, avec beaucoup de réussite.

Mais le récit est tout aussi important que ce dernier, sinon plus. Et là aussi, c'est du sans faute.

(OST) Story of the Dark Crystal by Daniel Pemberton:
https://www.youtube.com/watch?v=S4oaRredcn0&list=PLohYzz4btpaRmwDylGaXWeaWcFGMS2S4_&index=3

Explorant un proche passé (et donc la mythologie) mis en place par feu Jim Henson et David Odell, Age of Resistance(AoR en abrégé) réussit l'exploit de créer tout un riche background améliorant de fait la qualité de son aîné (soit le Dark Crystal originel, mais j'y reviendrai sous peu dans la critique de celui-ci...).

Ainsi, nous y retrouvons les fameux Skeksis (et ferons plus ample connaissance avec l'Empereur, le Chambellan et le Scientifique, plus ou moins esquissés dans le film), les célèbres Mystiques et la non-moins connue Gardienne des Secrets, la Sorcière Aughra.

L'on aurait pu craindre un adoucissement lors du passage au médium Tv (pour satisfaire un plus large public), mais il n'en est rien.
Le show est aussi sombre, merveilleux, cruel et magique que son pendant cinématographique, ce qui ajoute encore à la réussite du projet.

AoR approfondit aussi grandement les us et coutumes des 7 tribus des Gelflings représentant toutes les castes d'une population: des nantis (les Vaprans) aux oubliés (les Grottans), mais pas que.
Les Gelflings ont toujours fait figures de "gentils" êtres mais ici, nous découvrons aussi la complexité de cette race nous renvoyant aux même travers qui secoue l'Humanité, soit la soif de pouvoir, la crédulité, l'asservissement volontaire, la colère aveugle...

Comme nous, les Gelflings sont enfants de leur planète (Thra, en l'occurrence) et ont un lien indéfectible avec celle-ci.
Les Skeksis et leurs soifs d'immortalité dérèglent l'ordre Naturel et Thra en souffre, tout comme ses enfants (les Gelflings donc, mais aussi les Podlings, les Fizzgigs et même les Arathims).

Cette exploration du passé s'attarde aussi sur la cruauté des Skeksis (

au contraire de leurs doubles les Mystics

) et leurs actions pour trouver la source de vie éternelle:

le drainage d'énergie vitale des Podlings puis des Gelflings)

C'est pour moi la plus belle surprise de l'année tous médias confondus. AoR est un show comme on n'en faisait plus depuis...ben 1982, puisque Dark Crystal est un genre à lui tout seul, en tant qu'unique représentant de Fantasy avec des marionnettes.

Si je devais adresser un reproche à cette excellent show, c'est la manière dont est pardonné la pourtant perfide Seladon (la colère n'excusant pas tout) que j'aurais bien voulu voir être drainée par les Skeksis, après son comportement hideux et inexcusable après l'assassinat de sa mère sous ses yeux...
Mais ce n'est qu'un minuscule grain de sable vite balayé par tout le reste.

Alors merci Lisa, merci Brian et merci Louis !

PS: Après avoir vu l'épisode 10, je me suis lancé dans un nouveau visionnage du film Dark Crystal et tout devient cohérent. Le show a réussi à rendre le récit plus dense tout en donnant un background fort salutaire pour saisir tous les tenants et aboutissant de cette bien belle mythologie.

End Credits by Daniel Pemberton:

For Jim, the Dreamer...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1222 fois
15 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de The Lizard King Dark Crystal : Le Temps de la résistance