Ça aurait pu être encore mieux

Avis sur Devilman Crybaby

Avatar bruno
Critique publiée par le

Voilà, le titre est lancé, la fanbase de Devilman va me tomber dessus et créer une grosse shitstorm parce que je suis un notaste et que je suis un gros connard qui n'a rien compris à l'oeuvre mais bon vu que j'ai déjà commencé d'écrire autant finir.

Alors, déjà, je tiens à dire que je ne comprends pas les 10 et 9 ni même en quoi c'est un chef d'oeuvre. Oui c'est beau malgré ce que les gens disent, oui c'est bien animé, oui c'est entraînant, oui on a envie de continuer, oui c'est divertissant, oui il y a une bonne morale mais c'est pas un peu redondant par rapport aux centaines d'animé qu'on peut voir ? Attention, je ne parle pas du manga qui est sorti il y a plus de 40 ans, oui c'est une oeuvre culte bien que méconnue en France et c'est compréhensible qu'aujourd'hui certain thèmes de l'oeuvre peuvent paraître vus et revus, étant donné que de nombreuses oeuvres s'en sont inspirées (Parasyte, Evangelion, Berserk, etc). Cependant, là on parle d'une oeuvre qui date de 2018 et même si certains éléments ont été rajoutés ou modifiés on reste quand même sur une adaptation assez fidèle, d'après moi. C'est là, je pense, qu'il faut se questionner sur l'adaptation, son rôle, ses droits et ses devoirs. C'est d'ailleurs assez difficile de caractériser une bonne vision de l'adaptation, puisqu'elles sont toutes différentes mais j'estime que dévier un peu plus de l'oeuvre originelle n'aurait pas été mal au contraire, rendre les questionnements de l'animé encore plus d'actualité aurait été un plus, même s'il va de soi que les thèmes abordés sont intrinsèquement intemporels.

Enfin bref, déjà expliquons ce qu'est Devilman et on détaillera mon avis ensuite. Devilman, c'est un manga culte au Japon et moins en France, on retrouve de nombreuses références à celui-ci dans de nombreux mangas et animés comme Evangelion, Berserk ou GTO. L'histoire c'est celle d'un humain qui est une victime assez attachante qui se voit posséder par un démon, sauf que, retournement de situation, Akira possède le démon, boum ! Ensuite, Akira va casser du démon et c'est plutôt cool. En effet, l'animé reprend la même histoire que le manga (à quelques éléments près) et c'est très entraînant. Même si le scénario peut paraître simple, ça fait le taf et ça donne lieu à de belles scènes d'action et des moments de réflexion philosophique assez bons.

Les personnages principaux sont peu nombreux (On peut en distinguer 3 ou 4) et ils sont assez bien développés pour qu'on puisse s'y attacher. Un des problèmes dans cette adaptation, pour moi, c'est les personnages secondaires qui sont trop peu exploités, Zenon, Sineve, Kukun, ils sont là mais on a pas le droit à beaucoup de développement, c'est assez dommages parce qu'il y a des personnages qui semblent devoir jouer un grand rôle mais qui n'ont pas été développés. De même pour les relations avec certains personnages je trouve que certaines relations sont trop peu exploitées pour y voir un réel intérêt. Mais je pense que cela est du principalement au format.

En effet, 10 épisodes de 25 minutes chacun pour moi c'est trop peu et ça mène à un rush indéniable. L'animé souffre, pour moi, d'une trop grande rapidité, j'ai eu l'impression qu'on ne se posait jamais vraiment et qu'il y avait constamment de l'action. Les pauses sont trop peu nombreuses et certains moments sont limite éclipsés ou nécessiteraient plus de temps et de développement pour moi. Néanmoins, cette vitesse n'impacte pas tellement la compréhension de l'animé mais ça restreint l'attachement aux personnages et aux scènes censées être "dramatiques".

La direction artistique pour moi est très bonne malgré ce que diront certains du genre "le trait est grossier c'est trop moche lol xD". Les scènes de sexe et de violence sont assez bien gérées pour pas tomber dans le fan service abusif et on sent la patte du réalisateur, ça donne réellement une identité à l'animé contrairement aux merdes saisonnières qu'on peut voir parfois. Les musiques sont bonnes, les freestyles géniaux, surtout en vo.

Comme vous avez pu le voir, j'ai aimé regarder l'animé mais le problème c'est que c'est en rien un chef d'oeuvre, pour moi. La monstruosité des humains et l'humanité des monstres, c'est quelque chose qui a déjà été fait dans de nombreuses oeuvres japonaises ou non, d'animation ou non. Le thème du genre et de l'amour impossible, idem. L'acceptation des différences, idem. Une réécriture de l'histoire et de la philosophie du Christ, idem. Même si le manga a été une bombe et a radicalement changé le monde de la bande dessinée japonaise dans les thèmes qu'elle aborde, pour moi, Devilman Crybaby ne réinvente pas l'animation japonaise même si c'est un très bon animé. Dans son excentricité il y a de la banalité car l'animé ne surpasse, selon moi, pas les exploits du manga, en plus d'avoir plusieurs défauts comme la rapidité des actions ou un sous-développement de certains personnages. Et cela explique ma note, j'ai trouvé dommage que l'animé ne prenne pas son temps pour être une plus grosse pierre apportée à l'animation japonaise qu'elle ne l'est déjà.

Voilà, ma critique est finie, les fans de Devilman Crybaby, vous pouvez vous déchaîner dans les commentaires, si ça vous dit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6125 fois
43 apprécient · 6 n'apprécient pas

bruno a ajouté cet anime à 1 liste Devilman Crybaby

Autres actions de bruno Devilman Crybaby