Allons y, Allonzo !

Avis sur Doctor Who

Avatar MielisTepes
Critique publiée par le

Doctor Who. Une série bien spéciale ? En fait, elle a été pendant très longtemps, l'une de mes séries favorites, série que j'affectionne tout particulièrement. À la base, quand on sait qu'elle n'est qu'une série de mauvaise science fiction des années 60, ça ne peut faire que sourire.

J'ai commencé à regarder à partir du 9ème Docteur, alias Mr Christopher Eccleston. Un Docteur assez drôle, pas très charismatique mais au final, attachant. Car c'est là l'une des principales causes qui vont nous faire aimer Doctor Who : L'incarnation du Docteur lui même, ainsi que sa compagne. Car au fil des saisons, et grâce au pouvoir de la régénération (ce que la nature est bien faite), notre bon Docteur de campagne peut changer de forme. Pour la compagne, les raisons sont diverses... (risque de détruire la tête, mort, amnésie, électrocution, adultère ou encore divorce à l'amiable... Non pardon je m'égare.)

Bref, ce Docteur était passablement bon, les épisodes de qualités. À partir de la saison 2, un individu étrange a remplacé ce bon vieux cuir noir et ses oreilles décollées... David Tennant. Il est écossais, il est charmant, il porte des costumes et des Converses. Je le trouvais, de base, extrèmement prétentieux. Mais il se trouve que c'est un super acteur, passionné par le rôle qu'il interprête, et passablement charismatique. Tantôt Rose la blondasse amoureuse dont il ne peut se passer, tantôt Martha, une jeune femme attachée à lui dont il ne se préoccupe même pas. Dommage pour elle. Ce n'est qu'à partir de la saison 4 qu'on peut rire à tous les épisodes, avec l'arrivée de l'adorable Catherine Tate, alias Donna Noble, qui fera du couple Docteur/Assistante une véritable révolution (dans la mesure ou ils ne peuvent se supporter)

La force qui émane de cette série, c'est sa complexité, par moment, ainsi que les aventures passablement prenantes. Changeantes, et prenantes. Un épisode dans lequel le Docteur va sauver les JO de Londres 2012, des rebellions de Daleks, une invasion de bébé graisseux (adorable d'ailleurs), ou la découvert de sa responsabilité dans l'affaire Pompéi ; on arrive à "insérer" le Docteur dans les plus grands évènements mondiaux et historiques, autour d'une histoire propre au Seigneur du temps, l'unique (c'est ce qu'on croit) Seigneur du temps restant dans l'Univers.

Je pourrais en écrire des lignes et des lignes, tant cette série est passablement passionnante. Malheureusement, l'arrivée de Matt Smith m'a un peu refroidie, notamment à cause des aventures un peu trop tirée par les cheveux ainsi qu'une compagne inférieur à Donna.

Un 9 pour cette série qui envoie du lourd, encore une série britannique (c'est qu'ils sont forts ceux là) qui regorge de surprise. Peut être que le 12ème Docteur nous surprendra de nouveau ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 573 fois
2 apprécient

MielisTepes a ajouté cette série à 1 liste Doctor Who

Autres actions de MielisTepes Doctor Who