Fantastic

Avis sur Doctor Who

Avatar FloKritic
Critique publiée par le

J'apprécie la SF mais sans en être une grande adepte. C'est un hasard si je me suis mise à suivre le docteur, en tombant sur quelques épisodes de temps à autre sur ma vieille télé et qui me tenait en haleine jusqu'à ce que le seigneur du temps trouve le moyen de sauver l'univers des méchants aliens. Bref, aucun suivi sérieux. Puis je me suis mise à la première saison, avec Christopher Eccleston qui joue l'alien sympa venant de Gallifrey. Il m'a littéralement subjugué. Sa répartie, sa rencontre avec Rose, l'ambiance un poil kitch (voir franchement), et le come-back des vieux aliens dépoussiérés : le résultat est très bon.

Que ce soit le 9, 10, 11, et 12ème Docteur, (mon préféré est celui joué par Matt Smith, trop sexy ! mais pas que) tous m'ont vraiment donné le goût du voyage spatio-temporel dans un TARDIS. Le docteur est très malin, et intelligent, on le sait. Mais ces compagnons se débrouillent bien aussi. Grâce à eux il peut régler les problèmes plus vite, se sent moins seul. Pendant que nous, on en découvre un peu plus sur ce mystérieux docteur et ses névroses. Intéressant. Les épisodes où l'esprit humain et un disque dur ne font qu'un sont excellents. Comme Silence in the library, Forest of the dead (saison 4), ou The bells of saint john (saison 7). Un de mes préférés est Blink ça y est : on passe aux choses sérieuses dans cette épisode. On a affaire à des Anges Pleureurs plus complexes et redoutables que les Cybermens, qui, perso m'intéressent moyen et se pointent régulièrement de la saison 2 à 4, pour des raisons un peu floues...

On sent une ambiance pour les épisodes, tels que The impossible astronaut et The angels take manhattan de bon polar vraiment bien. Et faut l'avouer, à certains moments le scénario est un peu tiré par les cheveux, mais l'univers, les personnages sont tellement bons (les sapins tueurs, les pères noël armés de trombone-bazooka, les Oods, les crabes rêveurs, les aliens qui ne connaissent pas la 3D, et pleins d'autres...) que je suis indulgente sur ce point. A partir de la saison 5 les décors sont vraiment cool. Les relations qu'il entretient avec ses compagnons sont riches, pas toujours simples et intéressantes. Ceci dit : lorsque que l'on découvre qui est vraiment River Song, j'ai trouvé que l'ambiance "je suis la fille de bidule et toi le mari de machinette" fait trop soap opera, et un peu déjà vu... j'espère que c'était voulu.

Puis je l'avoue : quand il fait la rencontre de Van Gogh, et

se retrouvent tous au musée d'Orsay

, j'ai lâché quelques larmes, c'est un beau moment.

Sinon je suis contente qu'il ai lâché ses nouvelles lunettes pour récupérer son bon vieux tournevis sonique : bien plus stylé. J'ai offert un TARDIS pleins de DVD de cette série à mon frère, ma belle-soeur et leurs filles. J'espère que l'on aura des débats passionnants et engagés aux prochains repas de familles.

Bref, c'est une excellente série, je lui trouve presque un côté humaniste (oui, c'est une série tout public de SF j'en suis consciente). J'ai complètement lâché game of throne en plein milieu de la saison 4, pour pouvoir regarder celle-ci. Et j'ai hâte de voir ce que réserve la saison 10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 342 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de FloKritic Doctor Who