Intéressant, mais un jeu d'acteur bancal et surtout un arrêt un peu brutal.

Avis sur Don't Trust the B---- in Apartment 23

Avatar Barmad
Critique publiée par le

Le personnage de Chloé est forcément marquant. Tellement exubérant que l'on passe un bon moment.
Bon, après June est moins savoureuse je dirais. J'ai pas accroché à son jeu. Le personnage de JVDB est vraiment bien pensé et il a du prendre un pied pas possible à jouer ce rôle. Luther est bien pensé aussi.
La voisine est un peu sous exploitée au fil de la S2. Ce qui est dommage, parce qu'elle avait un caractère qui permettait des bonnes situations comiques. D'ailleurs, un épisode centré sur une de ces journées aurait été cool !
Eli est assez fade bien qu'il soit presque omniprésent. On va pas lui retirer ces quelques bons passages, mais il a plus un rôle de sparring partner que de vrai rôle.

En tout cas, c'était une bonne série nocturne post New Girl, j'ai vu ça passé sur Netflix et je me suis laissé porter. Elle est loin d'être exempt de défaut, mais elle est plaisante.

Ah oui et j'ai pas parlé de la fin alors que c'est dans le titre.. J'ai pas été cherché l'info, donc si quelqu'un a merci de partager, mais cette fin sur la porte de McGyver est vraiment trop brutale et sans aucun rapport avec le reste de la série. Les filles sont complètement absentes.
Surtout que l'on commence à avoir une progression dans la relation entre les collocs. Après, ça aurait pu être la fin aussi de la série. On aurait un peu plus compris.. Même si pour ma part, je voyais bien ça finir dans une grande tuerie / orgie organisée par Chloé avec June qui sert de piñata.
Enfin, c'est une série que j'aurais pu regarder sur encore au moins 2 saisons je pense.. Dommage. Pour le coup, je passe sur Fresh Meat, j'avais pas fait attention que c'était une série anglaise. L'accent me l'a fait comprendre en 8 secondes ^^

Si vous avez des séries dans le genre, je suis preneur également ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 287 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Barmad Don't Trust the B---- in Apartment 23