Encore une série médicale.... Un mélange entre Friends et Urgences oulalala un nanard en puissance?!

Avis sur Dr House

Avatar Cart Man
Critique publiée par le

House au début ne m'a pas spécialement plu, épisodes redondant, persos inexploité. Certes l'intrigue/histoire de la première saison(et de toute d'ailleurs) est excellente, mais tout centrer sur un tableau blanc pour écrire le nom de maladies commençait à devenir emmerdant. Dr House à n'être qu'un connard cynique n'apportait rien, il y avait un vide, un potentiel insoupsonné inexploité.
Et je ne sais pas ce qui s'est passé en brainstorming entre les scénariste/producteurs, un abus de mojitos? Un stagiaire qui a confondu à la cafet' le sachet de sucre avec un produit pour désengorger le nez. Quoi qu'il en soit il y a eu un sursaut, la première saison dans son déroulement finissait par être ennuyeuse et prévisible, une énième série médicale de 2émé zone on se dit, et les suivantes sont montés en puissance, finit le centrage complet sur la maladie, le tableau blanc.
Les diagnostics et cas des patients(par ailleurs toujours bien foutu, à part quelques épisodes en deça c inévitable dans une série aussi longue) ne sont là que pour servir/approfondir les persos, leur relation entre eux, leur personnalité.
On se délecte de voir House s'amuser à trouver des blagues à faire à ses collègues ou patients, et plus particulièrement à Wilson perso enfin exploité, Cuddy excellente et l'équipe a un réel intérêt. Tout les persos ont leur propre personnalité très bien exploité, leur propre histoire qui se dévoile au fuir et à mesure.
Les patients aussi, pour la plupart apportent un plus, ils ne sont pas là juste pour qu'on comprenne comment fonctionne la maladie de Cushing.
House monte en puissance, se renouvelle sans arrêt, les gimmicks ne sont jamais vraiment les mêmes, de nouveaux rebondissements, prétexte à de nouveaux gags, blagues où toute l'imagination du perso dr House peu s'exprimer dans toute sa splendeur et folie. Des nouveaux persos apparaissent, d'autres disparaissent provisoirement ou totalement.
Une série à gros budget qui prend autant de risque qu'une série "underground", chapeau bas.

House est le perso central, c'est ce qu'on se dit en premier abord, et c'est un peu vraie.
Excellent en docteur cynique mais profondément humain, écorché vif de la vie. Mais en fait non! Le perso principal de la série et bien ce sont les interactions entre tout les persos, c la série elle même. Les duos, trios qui se forment sur tels persos, puis sur d'autre, tout est en mouvement. On retrouve forcément plus souvent le duo House/Wilson, un des principaux moteurs de la série, mais House avec tout les persos forment des situations, histoire formidable, drôle, touchante, et idem pour les persos sans House qui se chamaillent, ont leur vie propre, ne sont pas mit de côté et ont d'excellent dialogues/répliques.

La série en elle même ne cesse d'innover avec un fil conducteur qui finira par se dévoiler sur les 3 dernières saisons, je ne parle que du fil conducteur de House, les autres persos en ont également. Personne n'a vraiment le premier rôle. Sans oublier l'intrigue, l'histoire propre à chaque saisons.
Les 3 premières saisons sont une mise en bouche, bien que la première a faillit me décourager, et ensuite quelle trouvaille le recrutement à la Koh Lanta pour remplacer l'ancienne équipe qui disparaît, anciens persos qui reviennent mais pas de la manière que l'on pense, nouvelle équipe qui amène un second souffle ou prolonge le premier, nouveaux rebondissements, nouveaux gags, nouvelles "intrigues", puis c la claque nouvelle trouvaille ingénieuse des scénariste pour les saisons suivante avec un duo House/Wilson qui ne fera qu'augmenter en puissance tout du long des saisons, idem pour Cuddy qui malgré la disparition de son perso sur les 2 dernières saisons, la série ne s'éssoufle pas bien au contraire.
Série drôle, touchante et un final captivant, surprenant. Un condensé de ce qu'est House, un homme profondément humain, dont le cynisme ne sert qu'à masquer, à rendre cette vie remplit de turpitudes joyeuse, mémorable. Rien n'est sérieux mais tout l'est. Un pessimiste joyeux, voilà ce qu'est House.

Je n'ai pas parlé des intrigues médicales, des maladies. Les cas sont toujours(à part un ou deux par saison) bien construit. C redondant on va pas se mentir, la maladie de cushing revient souvent, l'intérêt de la série n'est clairement pas là.
Mais comme je le disais plus haut, les diagnostics ne sont là au fond que pour servir les nbs gags, blagues, histoire des persos, notamment celle du dr House qui est excellent en gentil emmerdeur, connard, cynique toujours profondément humain et attachant. On est toujours surprit des nouveaux coup fourrés que le dr House prépare à son équipe, à son pote Wilson et son adorable chef Cuddy. Les 2 ne sont pas en reste pour lui rendre la monnaie de sa pièce, son équipe également.
La série ne dort jamais, on découvre de nouvelles choses et les blagues fonctionnent toujours, se renouvellent.
House est indéniablement une excellente série, une série culte qu'on se remémore des années après avec ses potes, qui commencent à avoir un début de calvitie, et les jeunes à côté qui ne comprennent pas un mot de ce que racontent ces vieux qui n'ont même pas comprit toute la subtilité d'un avatar contre transformers ou les avengers26.
Elle sera copié sans aucun doute, mais jamais égalé.
Cultissime!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 417 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Cart Man Dr House