Le God Mode

Avis sur Dragon Ball Super

Avatar Squarealex
Critique publiée par le

Annoncé après quelques épisodes avant le final de Dragon Ball Z Kai... Dragon Ball Super se devait être une suite directe de Dragon Ball Z presque 20 ans après son dernier épisode.
Si l'arc Boo a fait beaucoup parler de lui, il était difficile de faire une suite assez accrocheuse comme l'arc Freezer et l'arc Cell.

Douze épisodes plus tard, Dragon Ball Super est-il intéressant à suivre ?
Et bien Non, c'est même très ennuyant à suivre... pourquoi ?

La Toei a eu la merveilleuse idée de réécrire un long métrage non canonique et d'en faire plusieurs épisode, histoire de préparer un arc inédit.
Je le dis toute suite, je n'ai pas vu Battle of Gods, cela ne m'intéressait pas, et les critiques était surtout très mitigés... (très loin des OAV de l'époque).

Donc après les évènements de DBZ. Goku et Vegeta repartent s'entrainer chacun de leur côté pour se surpasser l'un et l'autre. Si l'ambiance bonne enfant du début fait zizir (hin hin hin ^_^ n'est-pas grand père Goku), cela va vite se changer à un caprice de dieu (Non.. pas le fromage).

Beerus "le méchant" random, cherche le Super Sayajin God. C'est quoi le Super Sayajin God ? C'est ce qui tue Dragon Ball Super...
Beerus est un dieu, Beerus est un personnage inventé et Beerus est le plus fort de l'univers... Voilà, on casse encore le point final de DB en mettant un mec complètement cheaté.
Après avoir terrassé tant d'ennemis et trembler la Galaxy dans DBZ, la Toei va nous faire croire qu'il y a un ennemi, comme ça... qui apparait tranquillement, qui n'a jamais entendu parler des exploits de Goku (et de sa bande) et qui en plus défonce un SSJ3 avec un seul doigt ?

Mais si vous savez, le Super Saiyan 3 ou le "Mega guerrier" en français.
Vous savez, cette transformation qui avait tant fait polémique, ou Goku était méconnaissable, ou la Terre tremblais de peur quand il se transformait. Qui a même relégué Gohan et Vegeta en poubelle.
Ba la Toei l'a détruit en deux coup de patte...et vous savez quoi ? Ils ont fait tout ça pour vendre leur nouvelle transformation... le SSJGod.. Ouais God, comme "dieu". Le bon marketing des jouets.

Cette transformation, on sait pas trop où la situé... Goku est "normal", sauf qu'il est plus bronzé, qu'il a les yeux et cheveux rouges... Ouais en fait c'est un SSJ4 déguisé, mais histoire de rendre ça moins impressionnant Goku n'a pas changé physiquement. Ils sont peut-être en manque de talent chez la Toei ?

Donc Goku est devenu un dieu. Il tabasse Beerus dans l'espace, ils sont à égalité niveau puissance, Goku tombe de l'espace 3 fois, essoufflé mais remonte toujours sur le ring et du coup on s'emmerde... Parce que c'est des dieux. Ils n'ont pas mal, ils ne souffrent pas, ils ont une puissance infinie et on se demande même quand ce spectacle va se terminer, parce que ça ne rime à rien là, c'est de l'auto parodie de DBZ...

  • moi plus fort que toi.
  • non moi.
  • non moi.

Sans parler de l'humour même pas digne d'un Shōnen ou ça se tabasse parce que ça manque de sel dans un plat. (Non, ce n'est pas une métaphore).

Ce que j'aime dans Dragon Ball ? Au delà de l'aspect aventure délire du début du Manga original, c'est quand les méchants, sont vraiment méchants, quand les antagonistes n’hésitent pas à tuer les amis des héros, bien sale en plus.
Tous ces moments de tension où on se dit, la vache faut un miracle pour buter ce mec. Ces moments d’enquête, d'entrainement et de calme avant la tempête. Quand on voit que l’ennemi balèze, bah, ce n'est pas lui le plus fort... quand l’ennemi a du charisme.

Quand Freezer est à pleine puissance et que Goku devient LE Super Saiyan, tu sens que Namek va éclater... Quand tu vois Vegeta "rater" son Final Flash, tu te dis, Best attack ever. Quand tu vois Gohan se transformer en SSJ2 pendant que les autres agonisent ou quand on voit le combat de Maijin Vegeta contre Goku, un combat 100% Saiyan, ... ces moments qui ont fait la richesse de DBZ.

Dans DBS il n'y a rien de tout ça... certes, on est qu'à une vingtaine d'épisode, mais on avait pas attendu longtemps pour que Vegeta et Nappa débarquaient sur Terre.
Il y a pas d'effet dramatique, l'enjeu n'existe plus. C'est pas impressionnant même pour les transformations, ça vire toujours à la petite blagounette inséré ici là (histoire de rendre "hommage"), c'est jamais pris au sérieux, pas de scénar, on a juste un dieu qui veut tabasser Goku dieu. C'est tout

Il y a un gros gros manque flagrant de construction scénaristique qui nous empêche d’apprécié les épisodes à leur juste valeur. Les méchants sont déjà là, les transformations aussi, il y a aucune tension comme cité plus haut. Il y a aucun fil, c'est peu intéressant à suivre et c'est ça le plus triste... même si Dragon Ball GT était une abomination, il avait quand même un scénar qui se construisait "L'arc Baby mutant" pour ne citer que lui...

Et le pire, c'est que techniquement c'est une honte... Dragon Ball GT était plus beau nom de dieu. Je ne parle pas de l'épisode 5 qui a fait polémique mais la totalité là.
Je sais que depuis le passage à la HD et la fin des celluloids, les animés sont devenus plus "basique" graphiquement et cheap. Mais là, c'est presque de l'amateurisme...

On est en 2015 et on est incapable de reproduire des animations ou des dessins des années 90 ? C'est n'importe quoi... On parle de Dragon Ball, le nekketsu qui a révolutionné les mangas shonen, la machine cash de la Toei, et que dire des musiques qui s'oublie aussitôt écouté ?

Quand je pense que le prochain Arc c'est de déterré Freezer et de l'humilier encore plus qu'avant avec en prime une transformation en SSJGSSJ.. (Ouais ça ne veut rien dire, mais c'est le mode SSJ du God en fait... Ils sont bien capables de nous chier un God SSJ5 dans l'aventure.)

Ah oui, et aussi Sheron qui a peur de Beerus... putain un mythe s'écroule là... merde... bon ok, Demon Piccolo pouvait flinguer Sheron dans DB, mais là on passe d'un registre "comique".
Vous savez quoi ? Le SSJ4 dans DBGT (oui, j'aime bien son design, malgré les fringue pourrave), ce n'était pas si mal finalement... (bon pas beaucoup, faut pas abuser)

Dragon Ball Super me fait penser aux God Mode dans les jeux vidée.
T'active ça dans un jeu, c'est marrant 5 minutes, mais tu te fais vite chier vu que le challenge est inexistant.... Dragon Ball Super, c'est un peu pareil. C'est marrant car on revois Goku et ses potes... mais au final on s’ennuie assez vite par manque d'intérêt total et de fan service dégueu imaginé par le petit Dylan...

On verra pour la suite, mais quand je vois un "Winnie l'ourson" comme ennemis, je me dit qu'on a touché le fond...

EDIT : Le VIOL de Gohan est INJUSTIFIABLE !!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6861 fois
39 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Squarealex Dragon Ball Super