Bande-annonce
Affiche Freaks and Geeks

Freaks and Geeks

(1999)
12345678910
7.9
  1. 13
  2. 9
  3. 28
  4. 35
  5. 138
  6. 365
  7. 1129
  8. 1695
  9. 1004
  10. 350
  • 4.8K
  • 937
  • 2.7K
  • 284

Les aventures de Lindsay Weir et de son frère cadet Sam, scolarisés au lycée McKinley. Les amis de Lindsay sont les Freaks, ceux de Sam, les Geeks.

Casting : acteurs principauxFreaks and Geeks

Casting complet de la série Freaks and Geeks
Premiers épisodes
  • S01E01 Candeur et Décadence (Pilot)
    screenshots Candeur et Décadence (Pilot)
  • S01E02 Surprise partie
    screenshots Surprise partie
  • S01E03 Le Temps de l'innocence
    screenshots Le Temps de l'innocence
Dernier épisode diffusé : S01E15
Match des critiques
les meilleurs avis
Freaks and Geeks
VS
Go sniff a jock strap, you poophead

Rire de bon cœur et être ému de façon déraisonnable : voici ce qui a constitué mon quotidien durant les trois semaines où J'ai regardé Freaks and Geeks. Tout commence par un plan séquence, d'abord sur un terrain de football, un joueur qui dit un truc romantico-débile à sa cheerleader de copine et puis on passe sous les gradins. Cette série n'est pas sur des débiles en blouson de cuir et leurs problèmes de coiffures, cette série est sur les freaks, Nick Andopolis et sa batterie de 29 pièces,...

60 2
Martin Starr du show.

Avec l'éclosion des différents acteurs principaux, de guests et surtout, de Judd Apatow, sans oublier Paul Feig & Jack Kasdan, cette série était devenue une sorte de Graal, je l'attendais avec impatience et dès que je l'ai enfin eu, je me suis jeté sans attendre. Après un pilote plaisant, qui nous permet de découvrir assez rapidement les personnages, tout en plantant le décor. Elle va jouer aux montagnes russes, faisant souvent preuve d'un ennui profond, de longueurs, d'un manque de rythme,... Lire l'avis à propos de Freaks and Geeks

8 4

PostsFreaks and Geeks

Critiques : avis d'internautes (48)
Freaks and Geeks
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
School sucks.

Si j'avais eu la chance de voir une série comme "Freaks and geeks" lors de sa diffusion, ma scolarité désastreuse aurait pu accueillir ce rayon de soleil avec des larmes de reconnaissance dans les yeux. Si Hollywood et la télévision ont maintenant propulsé le geek au sommet de la chaîne alimentaire (à tort et à raison), à la fin des années 90, il n'en était pas encore ainsi et il n'était pas... Lire la critique de Freaks and Geeks

76 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Malcolm avant Malcolm.

Une série souffrant du syndrome Firefly (ou bien est-ce plutôt Firefly qui souffre du syndrome Freaks and Geeks ? Plutôt oui), arrêtée au bout du 18ème épisode, de façon incompréhensible. N'a hélas pas la notoriété qu'elle mérite, en France d'une part, mais plus généralement (outre atlantique donc) n'a pas le statut de série culte qu'elle devrait avoir. Malcolm in the Middle avant l'heure, je... Lire la critique de Freaks and Geeks

4 1
Avatar Thilde Ska
8
Thilde Ska ·
Découverte
Bad reputation

15 jours. 15 jours que je n'avais pas écrit sur le site, une éternité. Ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant, plusieurs fois j'ai voulu me concentré sur un film ou une série, écrire deux ou trois lignes, mais je crois que j'ai connu le syndrome de la page blanche. Il y a aussi d'autres raisons que je tairai ici car je ne suis pas non plus là pour raconter ma vie. Je trouve cette intro un... Lire l'avis à propos de Freaks and Geeks

69 7
Avatar Wahrgh
9
Wahrgh ·
My Generation.*

*(Parce qu'elle est récente, cette adulation du geek.) http://www.youtube.com/watch?v=EzK02LDkpIc Ça fait déjà cinq longues années que la vie de lycéen est derrière moi, et pour être tout à fait honnête, si j’avais découvert Freaks & Geeks à l’époque, il n'est pas impossible que beaucoup de choses seraient bien différente pour moi aujourd'hui. Freaks & Geeks, c’est vous, c’est moi, c’est... Lire la critique de Freaks and Geeks

28 10
Avatar Paradox
10
Paradox ·
Le Péril jeune

Ils attendent, assis sur un banc dans la cour du lycée, traînant leurs pieds dans cette banlieue désuète, ou avalant sans retenue les plats dégueulasses de la cantine. Ils attendent la liberté, la fin des cours, le début de l’âge adulte, ne sachant visiblement pas la chance qu’ils ont, à rigoler entre potes pour se moquer des têtes de classe, à vivre ces amourettes aussi futiles qu’éphémères,... Lire l'avis à propos de Freaks and Geeks

46 4
Avatar Vivienn
9
Vivienn ·
Toutes les critiques de la série Freaks and Geeks (48)
Bande-annonce
Freaks and Geeks
Vous pourriez également aimer...