Affiche Generation Kill

Critiques de Generation Kill

Série de et (2008)

Les seigneurs de la guerre

Une série sur la guerre, ça n’est a priori pas fait pour les femmes. Et mes amies féministes qui traînent par ici pourront bien hurler au sacrilège en avançant l’idée que ce propos est digne du plus barbu des talibans, faut avouer que de prime abord, une femme, si ce n’est pour reluquer trois paires d'abdos et deux uniformes, ne devrait pas y trouver son compte. A part peut-être Mme Thatcher.... Lire l'avis à propos de Generation Kill

38 7
Avatar SmileShaw
10
SmileShaw ·

Know your enemy

David Simon et Ed Burns égal à eux même donc géniaux. Tout commence jeté abruptement dans le bain du réel, sans exposition, sans suspense, sans cliffhanger, sans rebondissement, en plongée in vivo dans la vie quotidienne de personnes déjà proches, de parfaits inconnus pour le spectateur. Les trois premiers épisodes de leurs séries semblent presque difficiles, trop fournis en personnages à... Lire l'avis à propos de Generation Kill

29 8
Avatar drélium
8
drélium ·

Critique de Generation Kill par ihatethekids

Generation Kill, c'est du Simon & Burns dans toute leur splendeur. Ils délivrent là ce qu'ils savent parfaitement faire : s'approprier un univers, et le faire découvrir au spectateur en profondeur. L'impression d'immersion totale est fortement facilitée par l'absence totale d'exposition, comme souvent dans leurs séries. En cela, Generation Kill n'est pas simple à regarder, surtout durant les... Lire la critique de Generation Kill

24
Avatar ihatethekids
9
ihatethekids ·

une série qui sort de tous les chemins balisés du film de guerre

Un jour, on parlera de la Décennie Simon : The Corner, Sur Écoute, Generation Kill, Treme. Un portrait en coupe, balzacien, de l'ère Bush. C'est la puissance des séries sur le cinéma : leur ampleur (à vue de nez, une centaine d'heures de fiction sur la période 2000-2010). En clair, se donner le temps d'aborder la drogue, la police, l'éducation, la politique, l'économie, la crise, Katerina, la... Lire l'avis à propos de Generation Kill

10
Avatar ludovico
9
ludovico ·

Les USA vitriolés à la vision infrarouge

Connaissez-vous Ed Burns et David Simon ? Non ? Vous en êtes certain ? Il s’agit des papas de la mythique série The Wire et de la plus récente Treme ( pour David Simon ) qui s‘est achevée en décembre dernier. Ils sont aussi les auteurs de l’adaptation de Generation Kill, le roman d’Evan Wright, reporter embarqué au coeur du 1er bataillon de reconnaissance du Corps des Marines des États-Unis en... Lire la critique de Generation Kill

8
Avatar TheMyopist
8
TheMyopist ·

Critique de Generation Kill par Q9F

Une mini série de sept épisodes qui raconte les 40 premiers jours de l'invasion américaine en Irak. Double gage de qualité : - D'après le livre d'Evan Wright (journaliste de Rolling Stones qui a suivi une unité de Marines en 2003, lors de ces 40 jours). - Série HBO par le duo Simon et Burns a qui ont doit déjà l'une des meilleures séries de tout les temps. La réalisation est superbe, les... Lire la critique de Generation Kill

8
Avatar Q9F
8
Q9F ·

So what did you see reporter ?

Vu le nombre de mecs dans cette série, il va bien falloir que je trouve un moyen de les différencier. Bon alors tobias beecher c'est le journaliste de rolling stone. Ça c'est clair. On le reconnait facilement. Le vampire c'est brad, lui aussi il a une gueule reconnaissable même en casque. Son grade c'est... merde j'ai oublié, c'est le boss de son humvee mais pas le boss de tous les humvee. Le... Lire la critique de Generation Kill

7 1
Avatar plathoon
10
plathoon ·

Quête de sens

Generation Kill nous plonge au sein du bataillon de reconnaissance américain déployé en Irak en 2003. A la manière d'un documentaire, nous suivons le quotidien de ces marines volontaires, engagés dans un conflit qu'ils vont avoir de plus en plus de mal à cerner. Ici, pas de musique "blockbuster" pro-américain et de tragédie larmoyante. Nous progressons avec eux pendant 8h jusqu'à la chute de... Lire la critique de Generation Kill

2
Avatar Le_Bison_Rutilant
8
Le_Bison_Rutilant ·

Critique de Generation Kill par Pelomar

Il ne se passe jamais rien. Si vous n'avez pas fait parti des US Marines, vous serez obligé de mettre les sous-titres tellement leur jargon est incompréhensible. Les uniformes font qu'on galère pendant au moins la moitié de la série a reconnaître les personnages. C'est souvent très long, plus proche de la balade que de la guerre qu'on connait, celle avec les têtes qui explosent et les charges a... Lire la critique de Generation Kill

6 1
Avatar Pelomar
8
Pelomar ·

Critique de Generation Kill par Nooky

La série pèche un peu par son coté un peu trop badass casual, même si c'est cultivé a mort chez les marines, les gars sont un peu trop relax une bonne partie des épisodes. Mais Generation Kill aborde tellement de facettes de la vie militaire que c'est vraiment une série à voir. L'aspect chaîne de commandement est incroyablement bien rendu. L'absurdité à son paroxysme dans tout les domaines, les... Lire la critique de Generation Kill

8
Avatar Nooky
9
Nooky ·