Godless démarre sous les meilleurs hospices d’un premier épisode très convaincant et prometteur. Quelques images marquantes émaillent un récit dont le mystère est soigneusement entretenu. Des flashbacks distribués avec parcimonie dans les épisodes suivants viennent progressivement lever les zones d’ombre qui planent sur des personnages principaux bien incarnés. Une ambition visuelle certaine habite nombre de plans : variation des angles de prise de vue, jeux sur les longueurs de focale, montage étudié, etc.
Puis des plans poseurs apparaissent à mi-parcours de cette mini-série western. Toujours plus fréquents, ils nuisent au rythme de la narration. Évités jusqu’ici, les poncifs du genre apparaissent alors que les personnages féminins sont mis au second plan. Le récit s’effiloche donc d’épisode en épisode jusqu’au feu d’artifice final proposé dans un interminable ultime épisode grandiloquent cumulant clichés, incohérences, invraisemblances et effets de mise en scène douteux. Au final, cette mini-série coproduite par Steven Soderbergh en sept épisodes en compte deux ou trois de trop…

In_Cine_Veritas
4
Écrit par

Le 5 avril 2018

12 j'aime

2 commentaires

Godless
Manu_Coul
9
Godless

top five 2017 !

De la pure tuerie, laissez tomber les autres merdes, Godless s'érige d'emblée parmi les meilleures série de 2017. Hop, voilà, c'est plié, pas besoin de vote. L'idée géniale de base, c'est de...

il y a 5 ans

25 j'aime

10

Godless
salta
2
Godless

Auraient-ils renouvelé le genre?

Non. Et pourtant nos respectables critiques presse (Télérama, Première, etc) m'ont donné sacrément envie de voir cette série. Alors déjà, pour éviter tout malentendu, c'est l'histoire d'un MEC,...

il y a 5 ans

22 j'aime

8

Godless
Donatien92600
8
Godless

Le Bon, La Belle et le Truand

Attention, ça spoile Je suis un grand amateur de westerns, le genre représentant à ce jour l'air de rien plus d'un huitième des films que j'ai vus et étant également pourvoyeur de plusieurs séries...

il y a plus d’un an

18 j'aime

7

Piège pour Cendrillon
In_Cine_Veritas
7

Triple rôle pour Dany Carrel

Piège pour Cendrillon fait partie des films les plus rares parmi ceux réalisés par André Cayatte. Avec l’aide de Jean Anouilh, le cinéaste adapte sur grand écran le roman éponyme de Sébastien...

il y a 3 ans

5 j'aime

Je t'aime, je t'aime
In_Cine_Veritas
4

Haché menu

Dans la filmographie d’Alain Resnais, ce film reste assez insolite, méconnu et difficilement classable même si son auteur le qualifiait de conte de fée de science-fiction. Je t’aime, je t’aime peut...

il y a 4 ans

5 j'aime

Signes particuliers : Néant
In_Cine_Veritas
6

Signalement d’un cinéaste en devenir

Signes particuliers : néant est le premier film réalisé par Jerzy Skolimowski. Il fut comme son successeur, Walkover, présenté en première mondiale durant le festival de Cannes mais n’a jamais été...

il y a 3 ans

4 j'aime