Mamans armées et dangereuses

Avis sur Good Girls

Avatar Céline Online
Critique publiée par le

-> Good girls : mamans armées et dangereuses

Good Girls, pour faire court, c’est comme si Desperate Housewives avait rencontré Breaking Bad, avec un petit arrière-goût de Weeds. Derrière ce côté banlieusardes qui cherchent à tromper l’ennui il y a un scénario bien plus développé et intelligent qui va traiter et critiquer des sujets des plus sérieux : sexisme, viol, inégalités économiques des Etats-Unis et son système de santé, la maladie et bien d’autres.

Tous ces sujets vous semblent denses ? C’est normal, ils sont le reflet de la trame scénaristique de Good Girls. La série est incroyablement riche en rebondissements. Durant les 10 épisodes de cette première saison, il n’y a pas un seul temps mort. Good Girls enchaîne, avec un équilibre parfait, les scènes comiques et dramatiques. Et si au début on a le temps de souffler un peu, le rythme s’accélère crescendo jusqu’au cliffhanger final qui nous laisse tout simplement sur notre faim (une bonne grosse faim de loup). On veut savoir la suite et non, on ne veut pas quitter Beth, Annie et Ruby. Car qu’est-ce qu’on se marre avec elles !

Good Girls est drôle, mais tellement drôle. Elle déborde d’un humour intelligent et jamais borderline. Et les répliques ! Certaines sont à mourir de rire preuve de la qualité d’écriture de la série.
Les trois filles ont une conscience de gentilles, ce sont des mères de familles bien sous presque tous rapports, ce qui provoque des situations totalement absurdes. Quand on pense que c’est bon, que Beth, Annie et Ruby vont enfin pouvoir s’en sortir, il y a toujours un élément qui vient perturber leur plan et les enfoncer toujours un peu plus profondément dans les emmerdes. Car oui, quand on est apprenties arnaqueuses, on fait pas mal de gaffes. L’apprentissage de la vie quoi. Mais les trois amies vont apprendre, évoluer, prendre en autonomie et en confiance pour devenir des femmes qui affrontent des combats modernes.

Le casting est en grande partie responsable du plaisir que l’on prend en regardant Good Girls. Je suis amoureuse de ce trio, de ces trois personnalités, de ces trois actrices en harmonie et pleine de talent : Mae Whitman (Annie), Retta (Ruby) et Christina Hendricks (Beth).

Et bordel, que ça m’a mise en joie d’apprendre qu’une saison 2 est d’ores et déjà commandée par la NBC (diffuseur US) parce que ce dernier épisode… ARG !! Si vous cherchez une série pour votre été, ne cherchez plus, vous l’avez trouvé ! C’est en tout cas un joli petit coup de cœur pour moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 342 fois
1 apprécie

Autres actions de Céline Online Good Girls