Gotham avant Batman, et alors ?

Avis sur Gotham

Avatar HoochOnTheMoon
Critique publiée par le

Gotham est une série policière prenant place dans l’univers de Batman, icône phare de ce que DC Comics a pu créer de plus sombre comme univers. Ici, bien que la série débute sur le meurtre des parents du jeune Bruce Wayne (élément déclencheur de sa « transformation » en justicier masqué) et va nous permettre de suivre tous les événements qui vont conduire à la création de Batman, nous suivons en parallèle la carrière de Jim Gordon, l’un des seul flics honnête de la sombre Gotham qui deviendra plus tard le commissaire Gordon, l’un des rares alliés de Batman. En plus de ces deux trames narratives principales, la série nous offre la genèse de la plupart des antagonistes qui feront vivre toutes les aventures de Batman que l’on connaît, qu’il s’agisse des plus importants comme le Pingouin, le Joker ou l’Homme-mystère ou de plus occasionnel comme l'Epouvantail, Mr Freeze ou Poison Ivy.

Et c’est cela l’atout majeur de cette série selon moi : quasiment tous les personnages sont présents et traités, qu’il s’agisse d’une version fidèle à l’originale ou présentant des variantes. On notera cependant la disparition d’Harvey Dent en plein milieu de la série sans aucune explication et donc : pas de Double-Face, dommage. Le travail réalisé sur la lumière et les costumes est impressionnant et rend grâce à l’univers d’origine. En revanche, même si la bande son est sympathique et proche de ce qu’on connaît dans les films se déroulant dans le même univers, le cadrage et le montage reste classique (ce n’est pas spécialement un point négatif mais il n’y a rien de particulièrement osé ou original) et les effets spéciaux ne sont pas terribles, surtout tout ce qui concerne les explosions. Mais ça, ce n’est que mon point de vue...

La série reprend fidèlement l’univers/environnement sombre du comics ou des films de Burton et de Nolan (les films réussis, donc) et nous offre surtout le suivi de la carrière criminelle d’Oswald Cobblepot, alias le Pingouin dont le jeu d’acteur est sans doute le plus impressionnant. Le très bon jeu d’acteur couplé à la relation « Je t’aime, moi non plus » que le personnage entretient avec celui d’Edward Nygma (l’Homme-mystère) qui est aussi magnifiquement interprété rend ce personnage tout aussi important que Bruce Wayne ou Gordon dans l’enchaînement des épisodes. Mêlez à cela les relations amoureuses qui prennent place dans la vie des protagonistes principaux ainsi que toutes les relations confictuelles entre les personnages (qu’ils soient du côté du Bien ou du Mal) et vous obtenez une série haletante dont on a du mal à se lasser, et ce malgré la centaine d’épisodes au total.

Une série à voir du début à la fin, que vous soyez fan de l’univers de Batman ou simplement de séries policières, car le traitement des diverses enquêtes dont Gordon et la police de Gotham devront faire face n’ont rien à envier aux meilleures séries policières.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de HoochOnTheMoon Gotham